in

La France choisit ses médecins en Tunisie


La France connaît une pénurie de médecins, 20 000 manquent à l’appel. Alors, le pays met tout en oeuvre pour les trouver ailleurs, sous d’autres latitudes. 800 sont arrivés sur le territoire en 2018. La Tunisie subit la fuite de ses cerveaux.

Publicité
Publicité
Publicité

21 commentaires

Laissez un commentaire
  1. C’est une maladie d’Alzheimer politique des gouvernements arabes : ne pas offrir les moyens à leurs matières grises. C’est aussi une stratégie des grandes puissances à offrir une meilleure situation, et même sous les titres les plus nobles, la coopération internationale,… De toute manière un pays sans démocratie ne se construira jamais.

  2. Pffff … Je vais être hors sujet mais quand même, MERDE !! Comme d’habitude dans les reportage occidentaux sur les pays arabes. Toujours cette même musique orientaliste à la con pour illustré les images d’un pays arabe comme on peut le constater à la 50 ème seconde.Comprenez mes chers amis français que cela est tout aussi agaçant que l’accordéon systématiquement balancé par les médias américains pour illustré un reportage sur la France. En 2018 et avec des outilles comme YouTube, ils sont incapable de trouver une musique tunisienne ?!! Je préfère encore quand ils te balance du Oum Kalthoum même si c’est égyptien que cette musique orientaliste à deux balles.

  3. Les médecins tunisiens ne quittent pas la Tunisie par choix , mais plus par nécessité ou plutôt par contrainte. Ces derniers sont payés en tant qu’internes 800 dinars par mois (280 euros) et risquent la prison en cas de fautes professionnelles. L’état tunisien semblerait avoir fait un « deal » avec la France pour lui offrir sa matière grise à un prix sacrifié. Dieu seul connaît la nature de cette contrepartie. Car aucun gouvernement ne peut et n’a le droit de priver sa population de ses besoins élémentaires et vitaux. Surtout lorsque ces derniers ( chefs d’états et élite ) vont se faire soigner en France aux Etats unis ou en Israel!!!!! Si cela n’est pas du soft colonialisme, alors je ne comprends plus rien dans ce bàs monde!!!

  4. Mon dentiste et mon médecin sont arabes (marocains) et vivent très bien de leur travail. Ils ont leur cabinet très rempli et gagne sans doute beaucoup d’argent.
    Quant aux médecins venus d’Algérie, ils auront peut-être un jour la chance de soigner Boutéflika, puisqu’on le voit souvent ici.

  5. Chez nous en Algérie aussi les Français viennent faire leur marché. C’est de l’infâme pillage de nos ressources naturelles sans avoir payé un centime pour la formation des médecins. Avant ils pillaient notre sous sol et nos richesses agricoles, maintenant ils pillent nos cerveaux alors que nous n’avons déjà pas trop de médecins. Bref, ils sont égaux à eux mêmes, à faire suer le burnous.
    Le pire c’est que les médecins nord-africains deviennent là-bas les prolos de la profession comme de vulgaires manœuvres recrutés au bled dans les années soixante pour construire la France.

      • Soit. Admettons. Mais vous ne trouvez pas d’un cynisme absolu de priver un pays du Tiers Monde de ses cadres, et par dessus tout de ses médecins ?
        La France a même sorti un décret exécutif le 22 novembre 2017 pour apporter de nouvelles facilités aux médecins étrangers parlant le français qui souhaitent exercer en France, si ce n’est pas un appel d’air.

        • je rejoins votre avis sur ce cynisme absolu, d’autant qu’en France, pour palier à ce problème, il suffirait d’ouvrir le numerus clausus!
          Mais la raison sous jacente est effectivement cynique: faire venir un médecin formé à l’étranger est infiniment moins cher que de former un médecin sur son propre sol. Et les tunisiens dans tout ça? et bien tant pis pour eux se disent nos charmants gouvernants.
          Une fois que cela est dit, la « sélection » de l’immigration me semble absolument déterminante!
          Il n’est pas question d’eugénisme, mais de cesser la politique porte ouverte qui n’amène que les inaptes du Maghreb (je ne « stigmatise' » pas, nous avons aussi nos inaptes…) imaginez que la France envoi 3 millions de débiles bien blancs comme nous en avons! je ne donne pas 2 ans aux tunisiens pour qu’ils les expulsent à grands coups de pied dans le …

  6. Non a l’hôpital ils sont payés plus que les médecins Français car intérimaires et en tant que généralistes on leur offre logement cabinet et materiel informatique ;lca revient moins cher que de financer des etudes aux jeunes(l’etat vient de rajouter un an a ces etudes deja tres longues)

  7. Ces médecins qui arrivent an France des pays d’Afrique du Nord sont payé en deçà de ce que perçoivent les autres médecins français.
    une honte pour un même travail le salaire n’est pas identique, alors que ce sont ces médecins venus d’ailleurs qui font les permanences de nuit et autres travail ingrat.
    De l’esclavage et le comble ce sont ces médecins venus d »ailleurs qui acceptent cette situation. ils sont partis de leurs pays pour se plaindre de la Hogra et trouvent pire ailleurs en France et ils se la ferme.

  8. sami : Visiblement, ils trouvent, ici, de quoi satisfaire leur ambition professionnelle, je comprends, que cela titille votre égo, mais, il y a beaucoup de chance, pour que plus des trois quart , restent, et travaillent en France. Et de toutes façons, ils ont raison, puisque les chefs d’ états de vos jolis pays, viennent eux mêmes, se faire soigner ici, c’ est pour dire !

Laisser un commentaire

Chargement…

0

La crise des sociétés musulmanes

TVG au Maroc : un nouveau moyen de transport qui ravit les Marocains