in

L’appel d’Ahmed, 7 ans, futur greffé du foie

Du haut de ses 7 printemps, le petit Ahmed fait preuve d’une grande maturité face à la maladie qui le frappe – une insuffisance hépatique du foie – et le contraint aujourd’hui à subir une intervention chirurgicale très délicate.

Entouré des siens, il a quitté sa Tunisie natale pour venir se faire opérer en France. Un exil difficile à vivre pour toute la famille, mêlé d’inquiétude face à la perspective de la greffe du foie du garçonnet, d’autant plus que le fils aîné est décédé, vaincu par la même maladie, mais aussi face à la complexité des démarches administrative à effectuer sur place.

Aussi, relayons-nous l’appel d’Ahmed et de ses parents, auquel nul ne restera insensible. A l’attention de toutes les âmes charitables et de bonne volonté, résidant notamment en Seine-et-Marne (77).

Je m’appelle Ahmed, j’ai 7 ans, je suis tunisien et ce qui m’a amené en France aujourd’hui c’est ma maladie : insuffisance hépatique du foie. C’est-à-dire que j’ai un foie qui ne fonctionne pas très bien, et que j’attends une greffe.

Cette situation est très difficile et délicate pour mes parents : Rouhya et Mohcene. Nous résidons provisoirement chez des gens qui ont bien voulu nous héberger, et donc nous sommes obligés de nous organiser afin d’être autonomes dans nos démarches et de nous loger.

Pour cela, nous devons effectuer des démarches administratives auprès de la préfecture du 77 pour les renouvellements de visas, la demande de logement, mais aussi pour la prise en charge de mes frais médicaux.

Cela va durer quelques années, au moins 2 à 3 ans , si ce n’est plus… Tout dépendra de mon état post-transplantatoire. Nous sommes en France depuis début mai 2011. Mes parents ont déjà fait une tentative en 2009, mais sans succès. Si tout va bien, ma maman va être la donneuse inchALLAH.

En attendant, mes parents espèrent vivement que je vais aller mieux après ma greffe, et que je vais grandir dans de meilleures conditions, pouvoir retourner en Tunisie et continuer ma vie. Mes parents sont inquiets à l’idée de me perdre, car ils ont mené le même combat avec mon grand frère qui n’est plus de ce monde, paix à son âme.

Je vous en prie aidez-nous pour nos démarches (prise en charge de soins médicaux, l’administration, accès à un logement temporaire, accès à un travail temporaire pour mon papa…) car ce n’est pas facile. Si vous pensez qu’une structure ou une organisation quelconque pourraient nous donner un coup de main, n’hésitez pas à le faire savoir à ma tata.

Que Dieu vous préserve et qu’IL vous bénisse. Amin.

Amicalement

Ahmed

Personne à joindre : Nacéra : 06 49 61 10 93 [email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment l’armée israélienne capture les adolescents palestiniens [vidéo]

Turquie : vers un leadership régional à base d’un Islam moderniste (2/2)