in

La fête du Mawlid de l’an 1440H débute la nuit du 19 au 20 novembre 2018

A l’occasion de la fête du ” Mawlid” qui débute, la nuit du 19 au 20 novembre 2018, commémorant la naissance du Prophète Muhammad, Paix et Salut soient sur Lui (PBSL), l’Union des Mosquées de France (UMF) présente à l’ensemble des musulmans de France ses meilleurs vœux de bonheur et de prospérité.

La célébration de cette fête par des lectures coraniques, des chants, des prières, des études et méditations sur l’œuvre du prophète Muhammad (PBSL), intervient chaque année le 12éme jour du mois « Rabi’ Al Awal » de l’année hégirienne.

L’UMF invite les imams et enseignants à opérer une révision profonde dans l’enseignement de la biographie du Prophète Muhammad (PBSL) afin d’y réduire la place disproportionnée qu’occupent les conflits et les guerres aux dépens des aspects les plus représentatifs et les plus structurants de l’œuvre du prophète et de son message de Paix, d’Amour et de Miséricorde.

A cette occasion, l’UMF élève des prières pour la paix, la sécurité et la prospérité de notre pays et davantage de solidarité et de fraternité entre tous nos concitoyens.  

Que Le Très Miséricordieux bénisse et protège la France et le peuple Français.

Mohammed MOUSSAOUI
Président de l’UMF
Paris, le 9 novembre 2018

5 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Mohammad est né le 22 Avril 570 avant le calendrier de l’hégire.
    Pourquoi les musulmans ne respectent pas cette date pour faire plaisir à l’âme du Prophète qui a vu le soleil ce jour là? aidez-moi Oumma.
    en réalité tout ce qui est fait pendant le calendrier musulman, doit se commémorer à la date dudit calendrier. ou bien Oumma?

  2. Assalamou 3aleykoum,
    dans notre religion qu est l Islam il n y a pas de fête ( عيد ) qui s appelle aïd el mawlid an nabawi. Il y a deux fêtes annuels et une hebdomadaire
    ( عيد الفطر ، عيد الاضحى ، الجمعة)
    La preuve ce Hadith de notre prophète ( عليه الصلاة و السلام ),

    D après Anas (qu Allah l agrée): Lorsque le Prophète (que la prière d Allah et Son salut soient sur lui) est arrivé à Médine ils (1) avaient deux jours durant lesquels ils se divertissaient.
    Le Prophète (que la prière d Allah et Son salut soient sur lui) a dit: Quels sont ces deux jours ?
    Ils ont dit: Nous avions l habitude de nous divertir durant ces deux jours dans la Jahiliya (2).
    Le Prophète (que la prière d Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes Allah vous a remplacé ces deux jours par deux jours meilleurs: le jour du sacrifice et le jour de la rupture du jeûne ».
    (Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°1134 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)

    (1) C est à dire les gens de Médine.
    (2) C est à dire la période avant l'Islam.

    عن أنس رضي الله عنه قال : قدم رسول الله صلّى الله عليه وسلّم المدينة ولهم يومان يلعبون فيهما
    فقال : ما هذان اليومان ؟
    قالوا : كنّا نلعب فيهما في الجاهلية
    فقال رسول الله صلّى الله عليه وسلّم : إن الله قد أبدلكم بهما خيرًا منهما يوم الأضحى ويوم الفطر
    (رواه أبو داود في سننه رقم ١١٣٤ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن أبي داود)

    De plus la date du 12 Rabi3 comme date de naissance n a pas été prouvé , par contre ce qui a été prouvé c est que le 12 est la date de sa mort ( عليه الصلاة و السلام )
    Donc en fait ceux qui fête son soit disant anniversaire fête sa mort.

    De plus il prétende le faire par amour pour le prophète ( عليه الصلاة و السلام ), alors que la preuve de son amour est dans le suivi de sa religion et la preuve de cela le verset 31 de Sourate Aal 3imrane :

    قُلْ إِن كُنتُمْ تُحِبُّونَ اللَّهَ فَاتَّبِعُونِي يُحْبِبْكُمُ اللَّهُ وَيَغْفِرْ لَكُمْ ذُنُوبَكُمْ ۗ وَاللَّهُ غَفُورٌ رَّحِيمٌ

    Dis: «Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

    Sans rentrer dans le domaine de l hérésie, je vous ai apporté assez de preuve pour abandonner cette fête instaurée qu au 6eme siècle
    Qu Allah nous pardonne et nous guide sur ce qu il y a de meilleur.

  3. Assalamou ‘alaïkoum, voici un chant où Oumm-Kalsoum célèbre non pas exactement la naissance de la personne de Mohammed, mais plus exactement la naissance de la guidée, du message. Et je me dépêche de déposer le lien de ce chant magnifique, l’idée m’en est venue en lisant seulement le titre de l’article, mais j’ai failli changer d’avis quand j’ai lu le petit article lui-même, enfin, Mohammed Moussaoui, craignez Allah.

    https://www.youtube.com/watch?v=iBfWxLeFrrU&start_radio=1&list=RDiBfWxLeFrrU

    Croissant de lune.

    • Re-salam, en effet, je suis un peu indisposé par la lecture du petit article. D’abord, parce que la fête du Mowlid n’est pas indiscutablement religieuse, enfin c’est discuté et discutable, nous pouvons la prendre comme une fête surrrérogatoire, non-canonique, un peu comme une fête nationale d’indépendance. Certes on peut discuter s’il s’agit d’iune innovation louable, d’une bonne innovation dans le culte, en ce cas, si c’est une bid’a louable, il ne faut pas suggérer qu’elle est générale et plus ou moins obligatoire, l’article pouvait disposer le choix de célébrer et la forme de la célébration également au choix. La date de naissance prophétique ne nous est pas connue, ni vraiment le jour ni l’année, ça ne repose que sur des traditions orales moyennement fiables. Si Allah l’eut voulu, il nous eut fait connaître avec précision la date et l’année de naissance et ordonné de la célébrer mais ce n’est pas le cas, donc la célébration de la venue du prophète avec la guidée et le message, c’est toute l’année selon moi. Allahou ahlem.

      Et pourquoi nommer les imans imams, c’est une faute de Français répandue, l’auteur ne s’adresse pas à des imams avec un m, lui-même n’en étant pas avec mes respects, mais à des imans avec un n, à des desservants comme lui, ni plus ni moins et de quel droit s’adresse-t-il à eux comme un prescripteur? Le prophète “SAWS” connut et fit cnnaître la paix et l’amour mais aussi les batailles, et non, l’Islam n’est pas un dine de paix et d’amour, c’est un dine de bon comportement c’est différent. En fait, seul le christianisme d’après Vatican II se donne pour religion de paix et d’amour mais c’est leur problème, pas le nôtre, et encore pas toujours. Je constate que ce dine de paix et d’amour et de bisounounours est très compattible avec les pires guerres éradicatrices, posture aumoins ambigüe voire hypocrite osons le mot.

      Cela sonne beaucoup comme de l’Islam made in France voire made à l’internationale, du mondialisme libéral, pacifiste mais avec des exceptions énormes. Mohammed Moussaoui, vous souvenez-vous en 2013, de votre interview sur la radio Europe-1? Le journaliste essayait en vain de savoir si vous teniez pour ou contre la participation des Musulmans aux manifs pour tous, il vous questionnait de différentes façon mais en vain, vous n’étiez ni pour ni contre, j’ai eu la triste impression d’une parole pas très libre, comme probablement le journaliste, alors vos injonctions sur le bon enseignement de la vie prophétique n’étant pas d’homme libre mais d’un intervenant responsable en lien avec la gouvernance, cette injonction ou invitation ne compte pas beaucoup. Du reste, les mosquées et associations cultuelles servent depuis longtemps cette version un peu compatible de certains récits, c’est une insulte à l’intelligence des Musulmans qui peuvent pour l’instant encore trouver les récits et les sources par eux-mêmes, sans que ce soit prémâché par le CFCM.

      On pardonnera j’espère ma franchise, je suis homme et citoyen libre n’en déplaise aux prescripteurs pressentis de pensée, c’est au CFCM de se déjuger et réviser ses positions en cette heure où il semble qu’on veuille faire au culte Musulman un sort dérogatoire au droit commun. Wa salem.

      Croissant de lune.

      • Re-salam, dans la même veine, je ne résiste pas au plaisir d’enfoncer le clou, je dépose une vidéo dans laquelle l’abbé Guy Pagès questionne Ghaleb Bencheikh sur le point de savoir, pourquoi mais pourquoi il ne se fait pas chrétien. En fait, si on attend un débat entre un chrétien et un Musulman on est déçu, c’est plutôt un débat entre un chrétien et un philosophe qui a bien cogité d’avance ses arguments, un intellectuel rompuà la manipulation du verbe mais qui n’en impose pas aux Musulmans, tandis qu’il plaît aux anti-Musulmans. Et il est né en Arabie, oui, voilà en effet mais là pour de vrai la preuve que l’Arabie fait promotion à l’extérieur de cet Islam light et compattible avec toutes valeurs et anti-valeurs,du pipo, quoi. Dans ce cntexte, je soutiens Guy Pagès qui met ces gens du CFCM face à leurs contradictions. C’est une pierre de plus etée au CFCM et dans le jardin de l’auteur conformiste de l’annonce de l’article, bien à vous.

        https://www.youtube.com/watch?v=byKna0um49E

        Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Foi et raison : la recherche de la connaissance

Pérégrinations du pouvoir califal