in

La blague du jour: George W. Bush, grand défenseur de l’Islam selon son frère Jed

Lors du débat entre les candidats pour l’investiture républicaine pour les élections présidentielles américaines qui s’est tenu hier soir à Las Vegas, l’ancien gouverneur de Floride, Jed Bush a rendu hommage à son frère G. W. Bush pour sa réaction bienveillante envers la communauté musulmane américaine à la suite des attentats du 11 septembre 2001, oubliant de rappeler cependant que sa famille est à la fois responsable du chaos en Irak et de la montée du terrorisme dans cette région du monde.

Il a également affirmé que son frère lorsqu’il était président avait visité une mosquée une semaine après l’attaque des tours jumelles pour rassurer les américains musulmans en déclarant « Nous ne pouvons pas nous dissocier des musulmans qui cherchent la paix. Si nous ne le faisons pas , nous allons vers l’échec. »

Appelant à l’intensification de la coopération militaire avec l’Irak et à la création d’une zone sûre pour les réfugiés en Syrie, Jed Bush s’inscrit dans la lignée de la politique interventionniste de son frère George W. G. Bush, en vue uniquement de garantir la sécurité des intérêts américains.

Un  débat houleux et d'une incroyable  indigence avec Trump, qu'il a qualifié de candidat du chaos. Ce qui a suscité une réplique immédiate et cinglante de ce dernier : « Il a totalement raté sa campagne, c’est un désastre total, et personne ne s’en préoccupe. » Un temps considéré comme un des candidats  républicains les plus sérieux, Jed Bush a vu les intentions de vote en sa faveur diminuer jusqu’à tomber à 4%. Le prochain débat, sixième de l’investiture républicaine, aura lieu le 14 janvier 2016. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’Observatoire de la laïcité juge “inutile” de légiférer sur le port du voile à l’université

Aéroport d’Orly : Bachir limogé brutalement à cause de sa barbe