,

« Là-bas si j’y suis » ne reprendrait pas en septembre !

Ceux qui s’arrogent les micros du service public de Radio France sont en train de parfaire le dispositif de leur contrôle. Ils veulent aujourd’hui s’en prendre à l’émission « Là Bas si j’y suis », qui pourrait être reléguée à la rentrée de septembre à une heure de faible écoute.

Au nombre des « crimes » de Daniel Mermet, son animateur,

  •  être trop attentif aux luttes sociales,
  •  avoir laissé s’exprimer les enfants enfermés dans la grande prison de Gaza, ce qui lui a valu d’être accusé d’antisémitisme et traîné en justice où sont venus l’accabler Alain Finkielkraut et Alexandre Adler. Pire encore, Daniel Mermet a été l’un des seuls animateurs à évoquer l’ouvrage dénonçant la grande « forfaiture française » que constitue la mainmise de BHL, l’homme d’affaire déguisé en philosophe, sur les médias de l’hexagone.

    Pour que la chape de plomb ne se referme pas trop vite :

    Signez et faites signer la pétition de défense de l’émission sur la-bas.org.

    Pour signer la pétition, cliquez sur le lien ci-dessous :

    www.la-bas.org

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Le jihad, origines, interprétations, combats

    Tibhirine, une lumière étouffée ?