in

Karim Achoui élu Personnalité de l’Année 2013

Confortés par l’engouement suscité, l’année dernière, par notre premier grand classement de la personnalité la plus marquante de 2012, nous avons choisi à nouveau de nous projeter dans l’avenir en nous retournant vers l'année écoulée, le temps d’un bilan nécessaire et salutaire, et vers celles et ceux qui, mois après mois, l'ont incarnée, animée et illuminée avec talent, courage, enthousiasme et inventivité, sur la passerelle, mise à rude épreuve, du vivre-ensemble.

Le rideau s’est levé sur 2014 en dévoilant les visages des dix profils, hommes et femmes, qui, à nos yeux, ont imprimé leur empreinte sur 2013, ainsi que leur parcours respectif, individuel ou collectif, qui méritait d’être mis en pleine lumière dans une France tourmentée, dont ils ont tous à cœur de défendre, chacun à leur manière et dans leur domaine, les valeurs cardinales qui sont gravées sur ses nombreux frontons.

Il monte sur la première marche du podium, largement plébiscité par vos suffrages au terme d’une élection qui fut particulièrement disputée, Karim Achoui, dont la longueur d’avance n'a cessé de creuser les écarts au fil des jours, est consacré Personnalité de l’Année 2013 pour 26% d'entre vous.

Très touché par cette belle marque de confiance que vous lui témoignez, alors même que La Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans, dont il préside aux destinées, a fraîchement émergé dans le paysage hexagonal, l’ancien pénaliste de renom, à qui l’on n’a pas déroulé le tapis rouge pour son retour sur le devant de la scène publique, et c’est un euphémisme, puise là une formidable source d’énergie entièrement mise au service de la défense des justiciables musulmans, victimes du fléau de l’islamophobie. Il a tenu à vous remercier chaleureusement de votre mobilisation en sa faveur, qui s'avère de bon augure en ce début d’année, en vous adressant son message d'amitié et de gratitude, que nous publierons demain.

 

Classé numéro 2: Claude Askolovitch

Nombreux sont ceux, dans le microcosme politico-médiatique, qu’il a sidérés, intrigués, ou mis en colère en 2013, en publiant un ouvrage sur les musulmans qui n’était pas au vitriol, et nombreux sont les Oummanautes qui se sont interrogés sur la pertinence de sa candidature dans notre sélection.

Le journaliste Claude Askolovitch se classe deuxième, rassemblant autour de son nom 20% de vos votes, preuve, s'il en était besoin, que sa dénonciation de « l’obsession française de l’islam » n’a laissé personne indifférent.

 

Classé numéro 3: Le CCIF

C’est un collectif, et non des moindres, qui se hisse sur la troisième marche, le CCIF, dont la crédibilité, le professionnalisme et la légitimité ne sont plus à prouver dans la lutte contre l’islamophobie en France, recueille 11% de vos voix.

Là encore, vos votes sont la manifestation éclatante de votre adhésion et soutien indéfectibles à une association qui depuis, dix ans, ne cesse d’œuvrer concrètement sur le terrain en se diversifiant.

 

C’est par l’annonce d’une grande première que nous concluons la deuxième édition de notre grand classement annuel : la remise du Trophée Oumma !

En effet, toute l'équipe Oumma sera heureuse d'accueillir prochainement Karim Achoui pour lui décerner le premier trophée de notre site, en sa qualité de personnalité préférée de notre large public, toujours plus nombreux à nous suivre et à interagir pour notre plus grande joie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

USA : le fils d’un imam mortellement touché dans une fusillade

Grande-Bretagne : un commerce de Pizza en ligne piraté par un troll anti-halal