in

Coronavirus : un médecin accuse les musulmans de cracher pendant le Ramadan

Alors que la France amorce un déconfinement timide, voire même frileux par endroits, c’est un dérapage raciste éminemment choquant qui a inauguré, sur CNews, cette liberté de mouvement retrouvée !
Un dérapage d’autant plus intolérable qu’il émane d’un médecin, d’un de ces hommes en blouse blanche érigés, à juste titre, en héros du quotidien. Un homme que l’on n’imaginait pas dans le rôle du censeur, en train de pointer du doigt les « rites religieux » et de propager l’islamophobie sans sourciller, après avoir lutté contre la propagation du Coronavirus. Et ce, bien sûr, sans que personne autour de lui ne s’en offusque le moins du monde.
Certains pensent, sans doute, que seul un redoutable virus a le pouvoir maléfique de polluer l’air ambiant… Mais c’est oublier un peu vite que l’on est en France, là où la laïcité est dogmatique, et où l’obsession pathologique de l’islam, qui confine souvent à l’absurde, n’a toujours pas trouvé d’antidote.
Là où la deuxième religion du pays remporte la palme des sujets passionnels, où la stigmatisation des musulmans ne respecte aucune trêve, pas même celle sacrée du Ramadan, et où les sempiternels débats sur la compatibilité entre islam et République, bassement électoralistes, rendent l’atmosphère irrespirable.
La France des Lumières est à peine sortie de chez elle que sa parole raciste a déjà été libérée devant les caméras ! Le plus affligeant, outre l’absence de réactions que cela a suscité, c’est que c’est un homme qui a prêté le serment d’Hippocrate qui fait preuve d’une ignorance crasse en accusant les musulmans de « crachats », porteurs des pires bactéries : celles de la division, de la peur et de la haine.

 
 

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Petit commentaire pour Z concernant la logique et la cohérence :
    Vous dîtes : « Pourquoi le système perdure ? Pour des raisons politiques (ne pas « faire monter le RN » et ainsi ne pas perdre le pouvoir) et judiciaires (ne pas aller en taule pour détournement de fonds publics par négligence).  »
    –> Voici un article concernant les VRAIS fraudeurs en France :
    https://www.nouvelobs.com/justice/20191127.OBS21628/l-etat-reclame-11-millions-d-euros-au-rassemblement-national.html
    Le FN, devenu Rassemblement national en 2018, est, lui, jugé pour « complicité d’escroqueries et de tentatives d’escroqueries » et « recel d’abus de biens sociaux ».
    Pour reprendre l’évangile: « « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil à toi ! »,  »
    Z, vous ne connaissez RIEN à l’économie, beaucoup de nos impôts sont liées à la tva (20%) que tous le monde paie, dont les pauvres, les musulmans et tous les habitants en France, (même les clandestins).
    La TVA représente environ 2 fois les revenus liés à l’impôt sur les revenus. (vous pouvez vérifier).
    Votre ignorance crasse ne vous permet pas tout, la liberté d’expression a ses limites : ne pas dire des grosses conneries.

    • Visiblement vous avez l’air de connaître la structure des comptes de la sécurité sociale. Jusqu’à aujourd’hui la TVA est marginale. Donc avant de vouloir donner des cours d’économie commencez par comprendre le sujet de la discusssion, ça évitera les âneries. Ça serait utile aussi que vous appreniez à lire une feuille de paie.
      Pour info, fraude de l’UMP aux élections de 2012 : près de 2 fois plus que celle du RN (voir affaire Bygmalion). Fraude aux prestations sociales : 138 millions d’euros (soit 10 fois plus) dans la version Vanlerenberghe et plusieurs dizaines de milliards d’euros (soit 1 000 fois plus) dans la version Prats (https://www.lefigaro.fr/vox/economie/charles-prats-il-existe-des-millions-de-zombies-dans-les-fichiers-de-la-securite-sociale-20190904). Vous avez un sacré sens des priorités pour lutter contre la fraude !

      • @Z
        Pas besoin de nous dire pour qui tu votes mon petit Z. Tes points de comparaison sont plus que révélateurs. On comprend maintenant ton attachement au site musulman Oumma.
        Maintement on sait d’où tu parles, Cela reste nauséabond, mais on sait d’où ça vient.
        Le dentifrice étant inopérant dans ton cas, il va falloir t’habituer à cela, et malheureusement nous aussi.

  2. @Bip
    Oui j’aime beaucoup vos fables. Après nous avoir raconté que les musulmans apportaient une contribution majeure au système social français en tant que soignants (les médecins plutôt que les infirmières et les aides soignants je suppose quand même), maintenant c’est en tant que cadres ! Vous finirez aussi par dire que ce sont les musulmans qui sont à l’origine de la fraude fiscale avec leurs revenus exorbitants.
    Vous oubliez juste quelques menus détails :
    – Même s’ils sont des millions, les musulmans restent minoritaires. Partons sur 10% de la population. On aurait donc 10% de cadres musulmans et 90% de cadres non musulmans, soit respectivement 2% et 18% de la population si on considère qu’on a environ 20% de cadres en France au passage.
    – A moins que les musulmans ne soient sur représentés chez les cadres. On avait compris que c’était plutôt ailleurs qu’ils étaient sur représentés.
    – On avait notamment compris que les musulmans étaient plus au chômage que d’autres français, notamment les jeunes et qu’ils étaient victimes de discrimination à l’embauche. A moins que ça ne soit sur les salaires aussi : ils sont cadres mais payés comme des ouvriers sans doute.
    Donc vous nous avez rassuré. Nul chômage, nulle discrimination. Bien au contraire, les musulmans sont généralement riches, médecins ou cadres et soutiennent ainsi à bout de bras notre système social. Mort de rire !
    En revanche, la fraude aux prestations sociales reste majeure. Prats a démonté tous les arguments de ce sénateur et mis à mal son étude bidon. Il suffit d’écouter son audition. Le raisonnement est assez simple. Vous comparez les chiffres de l’INSEE qui recense les personnes réelles et ceux des NIR fournis par le ministère de la santé. Et vous réalisez que vous avez des millions de NIR surnuméraires donc frauduleux. A quels pays sont-ils rattachés ? Réponse dans l’audition de Prats disponible sur le site de l’Assemblée nationale. Pourquoi le système perdure ? Pour des raisons politiques (ne pas « faire monter le RN » et ainsi ne pas perdre le pouvoir) et judiciaires (ne pas aller en taule pour détournement de fonds publics par négligence). Comment y remédier ? Remettre les compteurs à zéro : supprimer tous les NIR et en recréer de nouveaux avec des cartes vitales attachées à des données biométriques (empreintes digitales).
    Mais Prats n’est pas le seul à dénoncer l’ampleur d’un phénomène sous estimé. Des chiffres colossaux avaient déjà été évoqués par la député Grandjean et la sénatrice Goulet. Et ne vous inquiétez pas. Avec le scandale du C-19, les chiffres vont remonter. On va commencer à comprendre comment on peut être de plus en plus imposé et taxé, avec un système social qui se dégrade de plus en plus. On finira bien par comprendre les raisons de la gabegie. Rien à voir avec l’appauvrissement de notre pays qui est totalement déconnecté bien entendu de l’immigration, choisie et enrichissante sur le plan économique pour l’ensemble des français.
    Par ailleurs, je trouve particulièrement savoureux que vous ayez du mal à me suivre quand je fais le lien entre nationalité et confession. Vous, ca ne vous gêne pas par contre de me dire d’aller à l’hôpital ou à La Défense pour constater le nombre de musulmans parmi les cadres et les médecins. Mais sur quelle base, pourrais-je savoir qu’ils sont musulmans au-delà de ce que je pourrais « voir » ? J’ai bien peur que vous n’apparteniez à la même « engeance » que moi avec une petite différence. J’ai reçu une éducation et ne tutoie pas les gens que je ne connais pas.
    Quand vous maîtriserez la logique et ferez ainsi preuve de cohérence, vous pourrez ramener votre fraise. Pour l’instant, c’est du zéro pointé pour le raisonnement, pauvre buse !

    • @Z
      Tu m’inquiètes, tu vas te faire du mal avec toutes ces circonvolutions sur la situation des musulmans en France. Qu’est ce qui se passe mon petit Z? tu te vexes quand on te contredis, qu’on bouscule tes idées de petit facho qui passe son temps sur un site musulman. Ca ressemble à une névrose sado maso, à une fixation islamo faciste. Va falloir consulter mon petit Z. A moins que ce ne soit un service commandé de petit sayanim laissant ses cacas partout.
      Et toujours cette manie de juger de donner une note qui souligne un petit complexe de supériorité alors que cela ne traduit effectivement que le contraire.
      En tout état de cause après avoir bien défequer, je te conseille de prendre une bonne tisane, une bonne bouillote et au lit. Ca ira mieux après ma crotte.

  3. Quand on est con, on est con, chantait àlors Brassens, force est de constater qu’il avait raison
    Quand les cons voleront « tu seras chef d’escadrille » je crois que notre con de médecin est tout à fait patenté pour être nommé « chef d’escadrille »
    A tous les cons de la terre, salut !

  4. Bonjour,
    Je pense qu’il est dangereux de passer des vidéos de ce genre. ça provoque inutilement la haine et le mépris entre les gens. Ce médecin à donné un exemple, peut être il a mal choisi le terme, peut être il voulait dire autre chose? Je ne pense pas qu’il soit spécialiste dans la crâchalogie!!!!
    Je dis à tous les intervenants de garder le minimum du respect entre vous.
    Je dis à Oumma d’éviter de nous passer des sujets brûlants, sources de malentendus et diffuseurs de haine. On a besoin de la paix, de l’amour et de la fraternité. On vit sur le même vaisseau spatial, notre avenir est et sera le même dans le futur.
    Bessaha Ftourkoum pour ceux qui jeûnent.

  5. Il y a chez les non musulmans ( et aussi certains musulmans), des fantasmes sur les pratiques rituelles, le truc du crachat c’est pas la première fois que je l’entends. Le raisonnement serait le suivant, puisqu’on a pas le droit de boire, on avale pas sa salive et donc on est obligé de cracher. C’est crétin comme raisonnement, d’autant plus lorsque ce sont des gens supposés cultivés qui le tiennent. ça démontre tout de même une grande méconnaissance des rites des musulmans par une partie de nos concitoyens qui ne retiennent que le négatif et les inépties qui circulent sur notre religion. En même temps ça peut se comprendre, puisque ça fait au moins 1 siècle qu’on essaie de nous faire passer pour des demeurés, des intégristes, des non civilisés, du coup on a régulièrement des petits ou des gros dérapages.

        • @REEDOUANE
          Les fachos ont tellement de merde dans la tête qu’ils ne se rendent pas compte que ce sont des musulmans qui leur payent leur retraite et qu’accessoirement quand ils vont à l’hopital public, ce son eux qui les soignent et leur sauvent la vie en tant que medecin, infirmier ou aide soignant.

          • Et depuis quand a démarré votre joli fable ?
            Le système de redistribution des richesses relève des impôts que tout le monde ne paye pas et des charges sociales, les uns comme les autres sont indexées sur les revenus. Ce sont les cadres qui supportent à bout de bras notre modèle social et ils sont rarement au chômage. Alors à moins de m’expliquer que tous les musulmans ont un boulot et sont cadres, on ne voit pas en quoi on pourrait particulièrement distinguer leurs contributions. En revanche, les fraudes aux prestations sociales se chiffrent en dizaines de milliards (voir par exemple, l’audition de Charles Prats à l’Assemblée nationale en mars).
            Enfin, depuis quand les médecins sont majoritairement musulmans dans notre pays ? On fait face à une pénurie de soignants à cause d’une politique de formation et de valorisation inefficiente. Ça ne vous a pas échappé. Et on recourt à des soignants étrangers y compris en provenance de pays européens non musulmans. Et ils préfèrent sans doute servir le système de santé français que d’être au chômage ou gagner encore moins dans leur pays d’origine. C’est même assez général. Voir les polonaises qui assurent les récoltes des fruits et légumes, en appui des agriculteurs.

          • @Z
            Va donc dans les hopitaux publics, pauvre buse, et tu auras des surprises surtout si tu ramènes cela à la proportion de musulmans dans la population. Pour ce qui est des cadres musulmans je t’engage à fréquenter la Défense peut être en recontreras tu plus que tu ne le désires et cela te donnera une idée du phénomène social.
            Pour ce qui est des fraudes, je ne vois pas comment au travers d’affirmations et de projections d’un magistrat qui conclut à 30 milliards de fraudes sociales et à 2,5 millions de fantômes fraudeurs tu arrives à les attribuer aux musulmans. La religion n’étant pas pas une nationalité, j’ai du mal à te suivre. A moins que je ne comprenne trop bien à quelle engeance tu appartiens.
            Force est de constater que ce magistrat est le seul à affirmer un tel chiffre (sans en apporter la preuve). Ce même magistrat en 2018 évaluait à 14 milliards d’euros annuels le montant des escroqueries aux prestations sociales liées à l’existence de faux numéros d’immatriculation de personnes nées à l’étranger, il fut contredit en cela par le rapport d’un sénateur qui estimait la fraude à max 138 millions d’euros soit cent fois moins. Fameux gap?
            Si l’estimation du magistrat était réelle, nous seriont en faillite complète et nos cadres de la sécurité sociale formés dans une des écoles des plus sélectives de France seraient de parfaits imbéciles ou les complices de la plus grande incurie administrative et financière. Ce qui est plus qu’improbable.
            En tout état de cause et quelque soit le montant de la fraude, elle est minable par rapport aux 130 milliards de fraudes fiscales sous-évalués qui sont le fait des plus riches.
            Les imbéciles et les perverts préfèrent accuser les plus faibles, c’est la loi du genre.
            J’espère que ma fable t’a plu.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

De quoi la pandémie du coronavirus sera-t-elle le nom ?

La Kabylie, théâtre de la première manifestation anti-régime, à l’heure du Coronavirus