, ,

Une jeune saoudienne tord le cou aux préjugés sur le voile sur Twitter

Dans l’agora virtuelle des réseaux sociaux où se défoulent les islamophobes de tous poils, sans garde-fous, une adolescente saoudienne de 17 ans, résidant en Pennsylvanie, peut s’enorgueillir d’avoir joliment tordu le cou aux préjugés qui entourent le port du hijab, en laissant sans voix les excités qui s’étaient employés à les raviver via des gazouillis rageurs.

Retranchés derrière leur ordinateur pour distiller leur venin en toute impunité, ces grands pourfendeurs de l’islam, ulcérés par l’attachement à sa religion que manifestait la jeune Lamyaa sur Twitter, ont brusquement surgi dans un groupe de discussion afin de la mettre plus bas que terre, cliquant hargneusement : « Arrête de défendre l’islam ! Ferme-la, tu ne peux pas enlever ton foulard car ton père te battrait ».

D’abord atterrée par la véhémence de ce message qui l’interpellait directement, la jeune fille, pleine de ressources, s’est ensuite livrée à une expérience sociale, une première pour elle, à seule fin de démentir leurs propos et de leur faire perdre la face devant des milliers de twittos qui ont « liké » sans modération et avec une réelle jubilation.

Son idée de génie a consisté à converser en direct avec son père, resté vivre en Arabie saoudite, et à solliciter son avis sur sa vraie fausse décision de se dévoiler, ce dernier ignorant tout de cette supercherie pour la bonne cause.

Croyant dur comme fer aux doutes qui tiraillaient sa fille, la réaction très compréhensive de ce père saoudien a infligé un affront d’autant plus cuisant aux féroces opposants anti-voile qu’elle est devenue virale, totalisant plus de 146 000 retweets et 320 000 likes.

Voici la teneur de cet échange père/fille qui a fait tomber les stéréotypes en beauté et contraint les enragés du Net a ravalé l’écume de leur haine…

Lamyaa : « Baba, je veux te dire quelque chose. Je songe à retirer mon hijab »

Son père : « Ma chérie, ce n’est pas à moi de prendre la décision pour toi. Aucun homme ne le peut d’ailleurs. Si tel est ton désir, eh bien, fais-le. Je te soutiendrai dans tous les cas ».

 

9 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Ajib que vous êtes entrain de défendre cela!!!
    Le père est le responsable de la fille. Et si lui même donne le feu vert vers le Bataan, que va devenir la fille? Il n’y en rien de réjouissance dedans, c’est juste un père qui ne connaît pas les valeurs de sa religion et de sa propre valeur que vous êtes entrain de défendre. Voici le résultat de vouloir rendre heureux les libéraux!

    • Il n’en reste pas moins que forcer une femme à porter le voile est interdit en islam. La responsabilité du père se fait en amont en inculquant des valeurs à ses enfants qui feront grandir l’amour d’Allah dans leur coeur. Et c’est cet amour qui pousse une femme à porter le voile ou à le retirer si ce dernier est trop faible ou inexistant; et plus généralement c’est cet amour qui pousse les enfants à croire ou non, à pratiquer ou non. Les moyens ne sont pas une finalité. Qu’Allah nous guide et nous facilite.

    • Vous racontez n’importe quoi, l’islam a des règles mais laisse libre de choix et sans contrainte. Qui vous force à freiner au feu rouge ? vous avez toujours le choix 🙂 le Prophète (SWS) dit : « Par Celui qui détient l’âme de Mohammed dans Sa main, il est certain que le croyant est comme l’abeille ; lorsqu’elle mange, elle mange de bonnes choses ; si elle donne, elle donne de bonnes choses ; et si elle se pose sur une plante, elle ne la casse pas et ne la détériore pas » (hadith authentifié par al-Albânî). Prenez-en part de cette sagesse

    • le hidjab se porte dans le monde entier et pas seullement en arabie saoudi , le question est ::est ce que la femme a le droit de choisir ses habits ou non?de porter un voile ou un jeans ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Présidentielle 2017: le clip de campagne de Poutou dénonce le racisme et l’islamophobie

« Ne brûlez pas les gens vivants et arrêtez de poser des bombes », dixit un présentateur de la chaîne islamophobe Fox News