in ,

Japon : des magasins proposent aux touristes musulmanes des kimonos et leur hijab “wagara” assorti

Ils sont les bienvenus au Pays du Soleil Levant qui, en plus de se mettre à l’heure du Halal, multiplie les délicates attentions pour faire de leur séjour une parenthèse enchantée, les touristes musulmans, d’où qu’ils viennent, sont des hôtes choyés par Tokyo et son industrie du tourisme.

Alors que les Jeux Olympique de 2020, cette belle vitrine aux prodigieuses retombées en terme d’image et de notoriété, se profilent à l’horizon, le Japon, qui escompte bien booster son économie à la faveur de l’organisation du plus grand événement sportif au monde, fourmille d’idées, toutes plus originales et créatives les unes que les autres, pour attirer une clientèle prioritaire. Une clientèle, avide de dépaysement, qui sillonne de plus en plus le vaste monde.

C’est ainsi qu’à Kyoto, l’ancienne capitale nippone très prisée pour ses somptueux palais impériaux, ses jardins d’une beauté fascinante et ses nombreux temples bouddhistes et sanctuaires shinto, des magasins de kimonos ayant pignon sur rue proposent aux visiteuses musulmanes, en collaboration étroite avec l’office du tourisme local, de louer ou d’acheter un kimono avec son hijab “wagara” assorti.

Le porte-parole de la société Yumeyakata, l’un des fleurons nationaux de la confection traditionnelle du kimono, en est convaincu : ces hijabs ornés d’un imprimé chatoyant, typiquement japonais, ont tout pour séduire les touristes musulmanes, lesquelles franchiront d’autant plus allègrement le pas pour les accessoiriser avec un kimono tout aussi seyant.

Publicité

Il ne leur restera plus qu’à plier soigneusement le tout (kimono et hijab) dans leurs valises, afin de garder un souvenir impérissable de leurs vacances. Et pour que les belles couleurs de leur souvenir ne s’effacent pas, peut-être auront-elles même l’envie de retourner dans un Japon accueillant et plein de charme pour leur redonner de l’éclat.

C’est en tout cas le pari, haut en couleurs, que font Kyoto et ses magasins de kimonos qui sont un pur enchantement pour les yeux.

View this post on Instagram

Publicité

ชุดกิโมโนกับฮิญาบก็สวยและลงตัวมากเลยทีเดียวนะคะ เช่าชุดกิโมโนพรีเมี่ยมโปรโมชั่นเริ่มต้นที่10000เยน #kimonorental #kyoto

A post shared by yumeyakata kimono kyoto (@yumeyakata_japan) on

Publicité
Publicité

17 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Sa ne m’étonne pas de t’as par de dire que la prière de la nuit t ‘en pêche de dormir… Les Algériens aime la prière et mois je n ‘ dit pas que les cloches des églises m’empêche de dormir dans m’a douce France ! T’as pas changé le chti toujours aussi CON !!!

    • Ok, cela me paraît bizarre de parler de mode dans une église mais bon. Perso, je préfère le classic, hors le fait bien embêtant que cela coûte souvent trop cher, je préfère le classic car il est hors temps, indémodable car hors mode, procure une certaine classe (hors classe italienne qui est trop frimeuse et ostentatoire à mon goût) et vieillit plutôt bien.
      Bref,
      Amitiés

  2. Kalim non je ne porte pas de foulard dans les eglises; mais je ne m’habille non plus comme pour aller au restaurant ;en fait il est malvenu d’avoir un couvre chef dans les eglises; mais j’ai deja porte des foulards pour visiter des mosquées ou des eglises orthodoxes ; je trouve normal de respecter les coutumes locales ;a part ça j’ai été dans pas mal de pays musulmans et mes tenues europeennes ne m’ont jamais causé le moindre soucis!

    • “en fait il est malvenu d’avoir un couvre chef dans les eglises”
      Euh… si couvre chef signifie chapeau ou casquette oui (c’est pareil partout) mais de là à avancer que le foulard est malvenu dans les églises catholiques ne fait pas partie de ce que j’ai connu et connais.
      “a part ça j’ai été dans pas mal de pays musulmans et mes tenues europeennes ne m’ont jamais causé le moindre soucis!”
      Effectivement, beaucoup de musulmanes s’habillent à la mode européenne également. La mode française entre autres est tout de même réputée mondialement et suffisament diversifiée pour satisfaire les goûts de chacun.e 🙂

      Amitiés

  3. J”aime la mode et je pense qu’une femme peut etre elegante avec un foulard ou avec un kimono ; mais là je ne suis pas convaincue….le melange des deux ne me semble pas tres heureux mais ce n’est qu’un avis subjectif …(ça fait du bien de parler aussi de choses superficielles:)

    • Je trouve l’ensemble réussi et je les vois plutôt heureuses. Les chrétiennes également portent le hijab dans une église mais pas toutes. Et vous Sylvie Anne, vous portez le hijab quand vous entrez dans une église?

  4. Tant qu’ils sont touristes, les japonais pourront s’en réjouir. Lorsqu’il s’agira d’en faire des résidents, j’invite les japonais à visiter les villes d’Europe, les cités françaises, Molenbeek….pour ne pas avoir des regrets éternels devant le massacre culturel que représente ces sauvages chez nous.

    • Vivant au Japon, la différence est qu’ils n’ont que très peu d’étrangers musulmants. Les seuls viennent souvent d’Asie (Pakistan, Indonésie, Malaisie) et semblent avoir une culture bien différente de nos immigrés nord-africains.
      Ils iraient droit dans le mur s’ils essayaient d’imposer quoi que ce soit aux japonais. Les japonais ne les considéreront jamais comme japonais mais comme de simples locataires à durée déterminée.

      Les français ne sont pas plus racistes que les japonais, il y a des raisons.

      • Tout le monde irait droit dans le mur au Japon s’il s’y essayait. Un français là-bas n’a pas le droit de toucher une fille (genre à l’épaule) sans son autorisation et sans risquer la case commissariat et prison. Ils vous rangent à votre place en indiquant bien que vous n’êtes pas des leurs mais par contre vous renvoient un respect millénaire et agréable. Ils ne vous insultent pas à longueur de journée mais n’hésitent pas à vous rappeler où vous êtes et comment vous tenir. C’est très formateur pour un occidental car il s’aperçoit de beaucoup de choses qu’il lui manque : comme le respect et la politesse par exemple. C’est sûr que l’Asie n’est pas l’Occident question civilité, c’est un autre monde. Une fois intégré, c’est autre chose mais ce n’est pas pour autant l’idéal. Je connais le Japon également et je peux vous en dire beaucoup sur ce qu’ils pensent des occidentaux avec le sourire bien sûr. Apprendre l’humilité n’a pas du vous faire du mal autant que découvrir les affres de leur société loin d’être la perfection tant vantée.

      • C’est la même chose pour vous les blanc t’inquiète pas on vous considère ni plus ni moins que comme résident a temps déterminé vous aurais beau vous marier et vous installer au Japon vous serais toujours des étranger. Ne vous sentais pas supérieur au autre il sufis de voir le bazar que vous faite en Corée pour s’en rendre compte …

  5. Que tout ceci serait admirable, et que toute cette tolérance serait enviable dans un pays musulman..!
    En publiant ce genre d’article, oumma.com nous fait sentir le gouffre qui sépare les pays musulmans de ceux qui ne le sont pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Sadaf Jaffer, la première femme maire de confession musulmane des Etats-Unis

Contre les actes antisémites, contre leur instrumentalisation, pour le combat contre toutes les formes de racisme