in

Islamophobie: Marie Laforêt condamnée pour discrimination

Quel couac sonore dans une carrière rythmée par des mélodies entraînantes,  faisant la part belle aux beaux textes, que cette petite annonce, rédigée en 2009, pour rechercher un service de nettoyage pour son appartement du IIème arrondissement de Paris !

«Deux heures chaque lundi, mercredi, vendredi ou samedi. Petit chien (chihuahua) : allergique ou musulman orthodoxe s’abstenir». Ces quelques lignes révélatrices, publiées sur le site Lemeno-nettoyage, en auront fait son refrain lancinant le moins harmonieux, qui a poussé le MRAP à s'indigner, avant de poursuivre son auteur, Marie Laforêt, en justice.

Après plus de deux ans de procédure, la chanteuse septuagénaire  vient  d’être condamnée à verser 500 euros d’amende avec sursis pour discrimination.  Son avocat Me David Koubi, plus connu pour avoir récemment défendu Tristane Banon vs DSK, a eu beau argué que son fils se prénomme  "Jean Mehdi Abraham", sa femme de ménage "Fatima", et que sa cliente connaissait le "statut impur du chien dans l’islam orthodoxe", sa plaidoirie a eu la résonance d’un prêche dans le désert.

La 17ème chambre de Paris a justifié son verdict en ces termes: «quels que soient les mobiles qui aient pu animer la prévenue, la formulation explicite (…) établit la volonté qui était la sienne de ne pas embaucher les personnes concernées, étant observé qu'il lui suffisait de mentionner dans son annonce la présence à son domicile d'un chien pour que les candidats à son offre d'emploi ne tolérant pas cet animal, pour des raisons de santé, religieuses ou autres, renoncent d'eux-mêmes et en toute liberté à postuler, sans qu'il soit aucunement nécessaire de leur signifier de “s’abstenir”».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le clip qui donne vraiment envie de voter PS

« Je fais ce que je veux avec mes cheveux! »