in

Habiter à Alger devient plus cher qu’à Los Angeles

La nouvelle peut prêter à sourire, mais certainement pas pour tout le monde.Depuis une dizaine d’années, les prix de l’immobilier ont littéralement flambé dans la capitale algérienne : des valeurs qui triplent, voire quadruplent en une décennie, alors que dans le même temps, le peuple se morfond dans une misère indescriptible.

A titre indicatif, l’acquisition d’un petit appartement de banlieue coûte la coquette somme de 100 000 euros (un prix sensiblement identique à ce qui se pratique en France direz-vous : mais le pouvoir d’achat n’est évidemment pas le même), alors que la maison demandera de 1 à 5 millions d’euros.

A titre comparatif, l’initiateur de cette enquête, le site Algérie360, rappelait que «  la chanteuse Katy Perry et son époux Russell Brand, mettaient en vente leur villa de Los Angeles pour la somme de 3.395 millions de dollars (soit environ 2.5 millions d’euros). Même pas le prix d’une villa à Poirson (NDLR : quartier algérois) ou dans un autre quartier chic des hauteurs d’Alger ».

De Los Algeres à la Kablyfornie, finalement, il n’y a pas tant de différenc€s.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La vidéo de la terrible répression place Tahrir

Jeannette Bougrab ne connaît pas d’islamistes modérés