in

Goutte d’or : la famille de Tarek Belgacem porte plainte pour “homicide volontaire”

"Mon fils n'était pas un terroriste", clame Taoufik Belgacem, le père accablé par la fin tragique de son fils, Tarek Belgacem, ce jeune tunisien de 25 ans qui a été abattu le 7 janvier devant le commissariat du quartier de la Goutte-d'Or, à Paris.

En quête de vérité, et de toute la vérité, sur les circonstances de la mort de son fils dont il affirme qu’il « aimait la France », Taoufik Belgacem veut des « explications de la part de la justice française » au vu des nombreux témoignages concordants qui démentent la version officielle.

Ce père qui, aux yeux de l’opinion française, est celui du « terroriste présumé » de la Goutte d’Or, a décidé de porter plainte contre X pour « homicide volontaire ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Info Anti Tabac : la première association anti-tabac avec une éthique musulmane

L’islamologie de comptoir de Michel Onfray