in

Georges, 86 ans, est aujourd’hui guéri du coronavirus

C’est un témoignage rare mais qui porte un message d’espoir. Georges a 86 ans. C’est l’un des premiers Français testés positifs au Covid-19.​ Il habite le département de l’Oise, l’un des premiers foyers de l’épidémie… et où au moins 34 personnes sont décédées.​ Mais il faut le rappeler, on guérit du coronavirus: 98% des personnes infectées ne meurent pas du Covid-19, selon le directeur général de la Santé, le Professeur Jérôme Salomon.​ Georges est désormais sorti de l’hôpital de Compiègne, guéri. Il revit depuis plusieurs jours chez lui, avec sa femme.

Publicité
Publicité
Publicité

9 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Très heureux pour ce monsieur.
    Preuve que le covid 19 ne fait pas mourir tout le monde.
    Il faut néanmoins absolument respecter les consignes, pour soi-même mais surtout pour éviter d’infecter d’autres personnes.
    Il s’agit juste d’un geste citoyen.

  2. Georges a eu beaucoup de chance.
    Ma voisine de rue ,Martine, 70 ans,de retour d’Egypte, a été emportée en 7 jours.Il est vrai qu’elle a eu un AVC l’an dernier,ce qui n’a pas dû aider les choses…..
    Respectons les directives ,restons chez nous,et faisons le dos rond en attendant que ça passe….

  3. On confine les gens pour éviter l’effet mutilicateur de la propagation de la maladie et donc des morts ensuite !

    En Italie, nous avons maintenant plus de 4500 morts (au 20 mars 2020) avec :
    – 250 morts par jour puis c’est passé à
    – 350 morts par jour puis c’est passé à
    – 450 morts par jour puis c’est passé à
    – 627 morts en 1 journée le 20 mars

    En outre, cette maladie peut toucher 80% de la population avec 2% de mortalité.

    Il suffit de faire un calcul 65 000 000 d’habitants en France *80% * 2% = 1 040 000 (plus de 1 million qui peuvent mourrir) !!

    Et enfin, il faut 3 SOIGNANTS POUR 1 MALADE PENDANT 3 SEMAINES !! Donc plus il y aura de malades et plus le système hospitalier explosera.

    J’espère que c’est plus clair pour vous dorénavant.

    DONC RESTEZ CHEZ VOUS POUR NE PAS AGGRAVER LA SITUATION.

  4. 2 % de taux de mortalité et on confine les gens ? Pourquoi pour quelle raison ? La grippe et le cancer font plus de morts, allons allons arrêtons ce cinéma c’est un virus comme un autre, il faut se l’approprier pour en être immunisé c’est la seule façon de le combattre.

    • On confine les gens pour éviter l’effet mutilicateur !

      En Italie, nous avons maintenant plus de 4500 morts (au 20 mars 2020) avec :
      – 250 morts par jour puis
      – 350 morts par jour puis
      – 450 morts par jour puis
      – 627 morts en 1 journée le 20 mars

      En outre, cette maladie peut toucher 80% de la population avec 2% de mortalité.
      Il suffit de faire un calcul 65 000 000 d’habitants en France *80% * 2% = 1 040 000 (plus de 1 million qui peuvent mourrir) !!

      Et enfin, il faut 3 SOIGNANTS POUR 1 MALADE PENDANT 3 SEMAINES !! Donc plus il y aura de malades et plus le système hospitalier explosera.

      J’espère que c’est plus clair pour vous dorénavant.

      DONC RESTEZ CHEZ VOUS POUR NE PAS AGGRAVER LA SITUATION. »

    • Les 2% seulement de mortalité, c’est si on est capables de les prendre en charge au mieux pour les soigner dans les cas graves.
      Or l’hôpital français, bien sûr « le meilleur du monde », n’a guère plus d’un millier de lits équipés disponibles en réanimation. Voyez comme on fait tout un tralala pour les deux fois 6 patients transférés par l’armée pour alléger le chaos de l’Est, voyez comme les malades graves italiens et iraniens meurent comme des mouches faute de places en réa, et appropriez-vous ce que vous pouvez, depttoz236.
      Je vous souhaite d’être jeune, au moins, et la même chose à vos parents, grands-parents…
      N’ayez surtout pas d’appendicite dans les six prochains mois si votre cuisine n’y est pas prête.
      Le confinement, pas trop bien géré par le régime macroniste, permet en principe d’étaler la contamination de masse pour ne pas surcharger les services d’urgence : paraît qu’il faut six à huit mois pour acquérir tous nos anticorps via maladie en limitant l’hécatombe !

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Covid-19 : à Mulhouse, le manque de moyens pousse à choisir quels patients intuber

Coronavirus : le laboratoire Sanofi « se prépare activement » à la production de chloroquine