in

Gaza : des enfants palestiniens retrouvent la joie de vivre, un mois après avoir vécu l’horreur

Plus d’un mois après l’effroyable offensive israélienne menée contre la bande de Gaza, à laquelle les enfants palestiniens, symbole de l’innocence sacrifiée, ont payé un lourd tribut (67 morts), les blessures invisibles de l’âme des petits rescapés sont lentement pansées par un baume prodigieux : celui que leur administrent quotidiennement, dans différents centres d’accueil, de jeunes étudiants francophones, membres de l’association « Gaza, la vie », afin de leur redonner la joie de vivre, et qu’elle l’emporte sur les traumatismes.

Lundi 14 juin, sous l’impulsion de 4 étudiants gazaouis pleins d’entrain, le baume, censé cicatriser les plaies de l’enfance meurtrie, a une fois encore merveilleusement opéré, pour le plus grand bonheur de Ziad Medoukh, universitaire et citoyen de Gaza, qui nous a envoyé les photos et la vidéo immortalisant l’instant. (voir ci-dessous)

Un instant magique, parsemé d’étoiles dans les yeux et d’éclats de rire, mais aussi rythmé par des phrases prononcées dans la langue de Molière – « Salut, comment ça va ? ça va, comme ci comme ça » – qui a réussi à faire oublier aux 25 enfants qui y ont participé la tragédie qu’ils ont récemment vécue.

Publicité

Dès septembre 2014, dans cette terre de souffrances qu’est Gaza, un programme de soutien psychologique a été élaboré et mis en œuvre pour apaiser, rassurer et divertir les enfants palestiniens à jamais marqués par l’horreur des agressions israéliennes, qui ne connaissent aucune limite ni trêve.

Publicité

Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Algérie : la Casbah, gardienne de la mémoire d’Alger

Zemmour, une espèce protégée – Le Billet de Sophia Aram