in

François Hollande : “Ceux qui ont commis ces actes terroristes n’ont rien à voir avec la religion musulmane”

Ce soir, peu avant 20 heures, le président Hollande est intervenu solennellement à la télévision, et ce pour la deuxième fois en trois jours, afin d’annoncer le dénouement de la cavale sans retour des frères Kouachi, tueurs de Charlie Hebdo, et meurtrière de leur comparse, Amedy Coulibaly, tueur de Montrouge et d’une épicerie casher (4 otages auraient perdu la vie), tous morts dans l’assaut final donné par le GIGN, du côté de la Seine-et-Marne, et par le Raid, du côté de la porte de Vincennes.

Le chef de l’Etat a notamment indiqué que "les moyens seront encore renforcés» pour protéger les lieux publics, tout en qualifiant la prise d'otages dans l'épicerie casher d'"acte antisémite effroyable".  "La France, même si elle est consciente d’avoir fait face, même si elle sait qu’elle peut disposer, avec les forces de sécurité, d’hommes et de femmes capables de courage et de bravoure, n’en a pas terminé avec les menaces dont elle est la cible", a-t-il prophétisé, en exhortant à ne pas céder ni à la terreur, ni à la haine.

"Nous devons démontrer notre détermination à lutter contre tout ce qui pourrait nous diviser et, d’abord, être implacables à l’égard du racisme et de l’antisémitisme", a-t-il martelé, en incitant l’ensemble des Français à redoubler de « vigilance », à privilégier « l’unité  et la mobilisation», et à ne pas tomber dans le piège béant de la division et des amalgames. « Ne pas se diviser », ne faire « aucun amalgame », ne succomber à « aucune facilité », et « écarter toute surenchère », a-t-il clamé, en déclarant au sujet de la deuxième religion de France : "Ceux qui ont commis ces actes terroristes, ces illuminés, ces fanatiques, n’ont rien à voir avec la religion musulmane."

François Hollande a conclu son allocution en confirmant sa présence, dimanche, à la grande marche républicaine organisée à Paris, entouré de dirigeants européens, au premier rang desquels figureront Angela Merkel, chancelière allemande, Mariano Rajoy, chef du gouvernement espagnol, David Cameron, Premier ministre britannique, et Matteo Renzi, chef du gouvernement italien. "Tous les Françaises et les Français" sont instamment conviés "à se lever ce dimanche ensemble pour porter ces valeurs de démocratie, de liberté, de pluralisme auxquelles nous sommes tous attachés et que l’Europe, d’une certaine façon, représente", a-t-il appelé de ses vœux..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rouen : Un homme armé, retranché chez lui, après avoir proféré des injures islamophobes

BFMTV a été en contact avec Chérif Kouachi et Amedy Coulibaly: récit et extraits sonores (vidéo)