in

Rouen : Un homme armé, retranché chez lui, après avoir proféré des injures islamophobes

Pas de temps mort pour les forces de l’ordre ! A Sotteville-lès-Rouen, une commune de Seine-Maritime, le Groupe d’intervention de la police nationale (GIPN) a eu fort à faire, dans la nuit de mercredi à jeudi 8 janvier, pour déloger du domicile de sa mère un forcené de 49 ans qui s’y était retranché, après avoir semé la terreur dans la rue en tirant au moins cinq coups de feu en l’air, tout en hurlant des insultes anti-musulmans.

Ce n’est qu’au bout d'une interminable négociation, soit vers 2 heures du matin, que le sombre énergumène, acculé, a rendu les armes, son placement en garde à vue lui étant immédiatement signifié. "Il n’y a pas eu de blessés. La mère de l’homme, qui se trouvait dans la maison, n’a pas non plus été menacée", a déclaré le procureur de la République, en précisant que le quadragénaire, un alcoolique notoire, possédait un curieux petit arsenal composé de diverses armes factices et d’une arme de poing.

Alors que les agressions islamophobes semblent se répandre comme une traînée de poudre sur le territoire national depuis l’attentat contre Charlie Hebdo, il ne faudrait pas qu’en plus tous ceux qui ont l’alcool méchant et revanchard s’y mettent aussi, désinhibés par l’ivresse raciste et nationaliste…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Attentats à Paris: les services secrets algériens auraient alerté la France le 6 janvier dernier

François Hollande : “Ceux qui ont commis ces actes terroristes n’ont rien à voir avec la religion musulmane”