in

Fourest persona non grata à une soirée féministe

L’association « Paroles de Femmes »  qui a pour vocation de promouvoir l’égalité hommes-femmes en France organisait mardi 6 mars,  à l’ ESG Management School dans le 11 ème arrondissement de Paris,  une soirée en prévision de la journée de la femme,  au cours de laquelle était invité de nombreuses personnalités dont des politiques,  comme François Hollande et Nathalie Kosciusko-Morizet, porte-parole de Nicolas Sarkozy.

Attirée par tout ce qui brille, Caroline Fourest a décidé de se rendre à cette soirée en compagnie du  médecin urgentiste Patrick Pelloux, chroniqueur à   Charlie Hebdo réputée pour son islamophobie.  Sans carton d’invitation,  la très médiatique Fourest  n’ a pu accéder  à cette soirée.  Elle a donc été refoulée à la porte d’entrée.  L’absence de  carton d’invitation n’était en  fait qu’un “prétexte” invoqué par   les organisateurs qui ne voulaient  pas s’afficher  au cours de cette soirée  avec Fourest,  dont les positions  sur le port du voile notamment ne sont guère appréciées par Paroles de Femmes et de  sa présidente Olivia Cattan.

Cette dernière s’est toujours refusée à stigmatiser les musulmans. Lors de son audition  en 2010,  par la mission d’information parlementaire sur la pratique du port du voile intégral sur le territoire national,  elle  avait  déclaré  «Enfin, – l’école nous le permet – il faut sans doute aujourd’hui susciter au sein des jeunes générations le désir d’émancipation (…) nous pouvons leur donner le choix entre la laïcité et la modernité d’une part, leur culture ancestrale de l’autre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Egypte: Un député salafiste s’est-il fait refaire le nez?

Les 100 femmes les plus influentes de la galaxie arabe