in

Floride : l’aéroport d’Orlando ouvre sa première salle de prière pour sa clientèle musulmane

Abritant déjà une petite chapelle non confessionnelle, l’aéroport international d’Orlando, en Floride, désireux de pourvoir aux besoins de tous ses passagers, sans exclusive, et échappant miraculeusement à la psychose du terrorisme ainsi qu’à ses dérives, a dévoilé son dernier projet d’aménagement hautement spirituel : la construction d’une salle de prière destinée aux voyageurs musulmans en partance pour les Emirats Arabes Unis.

"Orlando est vraiment en train de devenir une communauté mondiale, et nous avons à cœur de réserver le meilleur accueil à l’ensemble de nos passagers en leur fournissant des équipements de qualité qui puissent répondent à toutes leurs attentes", a déclaré Phil Brown, un directeur d’aéroport fier de son innovation et plus enclin à voir derrière chaque musulman un fidèle qu’un ennemi intérieur, dans un entretien accordé au quotidien local Orlando Sentinel.

Cette salle de prière, qui ouvrira prochainement ses portes, comprendra une zone d’ablution, des étagères spécifiques pour les chaussures et les bagages, ainsi que des panneaux directionnels indiquant le nord, le sud, l’est et l’ouest. Elle palliera idéalement une carence qui contraignait jusqu’alors le public musulman à se recueillir discrètement dans les toilettes ou la chapelle, sous le regard bienveillant de l’aumônier de l’aéroport Robert Susann, défenseur de la première heure de la création d’un havre de paix musulman.

"Nous essayons de satisfaire tout le monde. Nous faisons du mieux que nous pouvons", a-t-il souligné, ajoutant avec la même ferveur chaleureuse : "Dans ma petite chapelle, j’accueille avec bonheur les personnes de toutes confessions. Je suis ici pour apporter la présence de Dieu. Comme l’ensemble des équipes de l’aéroport, je me réjouis de la création d’une salle de prière destinée aux passagers musulmans. C’est une excellente initiative qui fera bien des heureux",s’est-il exclamé.

Une joie largement partagée par Shayan Modarres, une administrée musulmane d’Orlando et avocate des droits civiques de son état, qui se félicite de ce "grand pas dans la bonne direction, favorisant la tolérance et la réconciliation", dans un contexte post-11 septembre où la stigmatisation, la suspicion et le ressentiment anti-musulmans sont loin d’appartenir au passé…

A l’avant-garde du vivre-ensemble, l’aéroport d’Orlando, auquel la très enthousiaste Shayan Modarres prédit l’augmentation sensible de sa clientèle musulmane, n’est pas pour autant pionnier en matière de salle de prière islamique, l’aéroport de San Francisco l’ayant devancé il y a deux ans de cela. Une salle de prière que l’imam Muhammad Musri, président de la Société islamique de Floride, conçoit comme un lieu résolument ouvert à tous les croyants, sans distinction, où il leur sera possible de se ressourcer et d’apaiser l’anxiété liée aux voyages en avion dans une même communion fraternelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Deux clubs tchèques de football écopent d’une amende pour les affiches islamophobes brandies par leurs fans

L’affligeant bilan du fiasco “Tel-Aviv sur Seine”