in

Etats-Unis: bataille juridique pour le droit de porter le voile en prison

Le très influent Conseil des relations américano-islamiques (CAIR) a décidé de mener un nouveau combat qui porte sur le droit pour les femmes musulmanes de porter le voile durant leur détention en prison. Le pôle juridique du CAIR travaille actuellement sur plusieurs cas qui se sont posés dans plusieurs États , et ce en collaboration avec le ministère de la justice.

La ville de Novi dans l'Etat de Michigan est pour l'instant la seule ville à autoriser officiellement les femmes à porter le hijab durant leur emprisonnement. Bien implanté dans cet État, le CAIR se montre particulièrement actif sur cette question. Son représentant Dawud Walid a multiplié les initiatives médiatiques pour se faire entendre. Dans un entretien à la chaine satellitaire Al Arabiya, ce dernier ne « comprend pas ce refus alors que le voile est autorisé dans l'armée américaine. »

Dawud Walid a par ailleurs précisé que les tribunaux américains ont rendu des avis différents. Certains ont invoqué des questions de sécurité, alors que d'autres ont reconnu le droit pour les femmes de porter le hijab en prison. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Islam, la visibilité pour révéler l’Invisible

Turquie : Erdogan face à la contestation de la rue