in

Elie Semoun : « Il y a parfois des juifs qui sont complètement paranos »

A qui profite la fabrication et l’exacerbation des peurs ? A la paranoïa généralisée, qui n’épargne personne, ni aucune communauté, au détriment de la concorde nationale.

Elie Semoun fait remonter les tourments excessifs qui agitent sa communauté, et l’on se dit que face au retour en force de la bouc-émissarisation utile et tellement facile, c’est le pitoyable “diviser pour mieux régner” qui devrait être éradiqué en France…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Israël : un chien condamné à la lapidation

Le grand méchant loup ou comment se fait l’information