in

Egypte : les manifestations de masse des Frères musulmans à l’approche de la présidentielle

Les 23 et 24 mai prochains, l’Egypte connaîtra à son tour l’émotion, l’effervescence et la fébrilité inhérentes à toute élection présidentielle, des sentiments qui seront probablement exacerbés par la dimension historique de ce scrutin à nul autre pareil.

A quelques jours du premier tour de la première élection suprême de l’après-Moubarak, qui esquissera l’avenir politique du pays des pharaons, les Frères musulmans déploient leurs forces militantes sur le terrain, en espérant réussir un doublé : après avoir conquis  le Parlement, être propulsés au  zénith du pouvoir.

Véritable démonstration de force censée faire sensation et peser sur le vote de la semaine prochaine, des milliers d’Egyptiens ont défilé, jeudi, à l'appel des Frères musulmans, formant une interminable procession de plusieurs kilomètres de long au Caire, dans laquelle se mêlaient hommes et femmes. A leurs côtés, des militants islamistes sont venus grossir leurs rangs, des portraits du candidat par défaut, devenu providentiel, Mohammed Morsi, en lice pour la présidentielle sous les couleurs du Parti de la liberté et de la justice (PLJ), étant portés à bout de bras.

Alors que l’image des Frères musulmans a été brouillée, voire entachée par des faux-pas et des atermoiements, tout au long de la campagne, l’heure est à la multiplication des manifestations de grande ampleur  pour redorer un blason terni, et tenter d'asseoir leur légitimité de première force politique du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Israël : Interdiction de parler arabe aux enfants hospitalisés

L’Islam vu par l’émission “C’est pas sorcier”