in

Quand BHL déclare la guerre aux Frères Musulmans

Parmi la légion d’ambassadeurs bis d’Israël en France, l’oracle va-t’en-guerre de la République, le piteux « Botuliste » de la philosophie des boudoirs parisiens, le fossoyeur de la paix au Proche-Orient dont il n’y a guère que la chemise blanche qui soit encore immaculée, BHL pour ne pas le nommer, a fait tomber le masque de son imposture humaniste dans l’Etat Hébreu, auprès de Tzipi Livni, ministre de la Justice, en martelant sa volonté d’empêcher les Frères Musulmans d’accéder au pouvoir dans le monde arabe.

A l’heure où les électeurs du président démocratiquement élu, Mohamed Morsi, subissent une répression sanglante en Egypte, la déclaration de guerre lancée par notre illusionniste national de la science infuse contre le mouvement des Frères Musulmans révèle le vrai visage d’un pseudo intellectuel français, dont la démarche est tout sauf universaliste et désintéressée…


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Procès “boycott d’Israël”: une nouvelle victoire!

Une leçon égyptienne