in

Dubaï : les femmes officiers de police circulent à bord de Ferrari

Qui a dit « femme au volant, mort au tournant » ? Point de cela à Dubaï, où cette expression du machisme caractérisé n’a pas droit de cité, puisque non seulement la police est en « jupons », mais elle pilote des bolides de luxe de nature à créer des vocations et à faire pâlir d’envie les forces de l'ordre bien de chez nous.

Le Qatar n’a qu’à bien se tenir, car si ses gardiens de la paix en mettent plein la vue à bord de leurs Porsche Panamera et Cayenne rouges, Dubaï fait mieux encore en remettant les clés d’une flotte de belles Ferrari FF supercar aux femmes officiers de police exclusivement.

Un insigne privilège, dont le Lieutenant General Dahi Khalfan a annoncé l’instauration, non sans fierté, se félicitant de cette avancée qui n’a d’égale que les voitures d’exception à bord desquelles la gent féminine pourra désormais patrouiller, et même démarrer en trombe jusqu’à atteindre les 335km/h en un temps record.

Parité, prospérité, opulence, et volupté de faire des rondes dans des Ferrari rutilantes, les écuries de course qui font régner l’ordre à Dubaï n’ont décidément pas les mêmes valeurs que bien des polices d’Etat…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Premier rendez-vous suite à une rencontre sur internet

La mosquée près de Dijon souillée par une demi-tête de porc