in

Du pétrole de l’Etat Islamique acheté par des pays européens

L’Etat islamique (EIIL ou Daash) contrôle actuellement onze champs pétroliers dans le nord de l’Irak et dans la région de Raqqa en Syrie. Selon Anadolu News Agency, la Tchèque Jana Hybášková, ambassadrice de l’Union européenne en Irak, a déclaré que des tankers parvenaient dans des pays européens avec des cargaisons de pétrole achetées à Daash. Elle a refusé d’en dire plus ou de donner la liste des pays concernés.

De son côté, le site Atlantico a précisé que l’Etat islamique commercialise son pétrole entre 25 et 50 dollars le baril (il est à 100$ sur le marché) via des réseaux de contrebande via la Jordanie, la Turquie, le Kurdistan et l’Iran et qu’on ne peut exclure que du brut parvienne ensuite aux Etats-Unis et en Europe.

Concernant les livraisons d’armes aux Kurdes, l’ambassadrice a affirmé qu’il était impossible de vérifier si les véritables destinataires étaient bien toujours les peshmerga ou « des organisations terroristes kurdes ». Par ailleurs, et selon elle, un soutien à l’indépendance du Kurdistan irakien provoquerait « l’effondrement complet du Moyen-Orient ».

Sources : Le Blogfinance et Middleeastmonitor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La barbe d’un jeune pakistanais lui coûte son poste à Dubaï

Sciences Po Aix : une étudiante voilée traitée de “cheval de Troie de l’islamisme” par un professeur