in

Dominique de Villepin : « les islamistes ne me font pas peur »

Alors que le spectre de Clearstream semble s’être éloigné de lui, Dominique de Villepin, le fugace président du mouvement République Solidaire, ménage le suspense quant à sa candidature à l’élection présidentielle. Croira-t-il suffisamment à un destin à sa mesure pour partir en dissidence contre Nicolas Sarkozy, son ennemi juré, qui tenta de le pendre à un “croc de boucher”, et qui pourrait lui offrir une circonscription dans le cadre des législatives ? La mi-décembre sera sa date butoir pour révéler de quel bois il se chauffe…

Invité d’Olivier Mazerolle, dimanche, sur BFMTV, l’ex-Premier ministre, sur fond d’un Euro au plus bas, a notamment loué « le renouveau citoyen » sur le plan national, en rejoignant l’opposition de l’UMP au droit de vote des étrangers aux municipales, contrairement à 61% des français qui se sont prononcés en sa faveur selon un sondage BVA. Né au Maroc, il a également appelé à faire « notre révolution culturelle » à l’égard des pays arabes, et d’une islamisation plébiscitée par les urnes qui ne lui fait pas peur.

A partir de 10’30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les féminismes islamiques

Le téléphone Coranique d’Ortel séduit les musulmans