in

Dimanche 6 octobre 2019 à Paris: Marche citoyenne pour la démocratie et le respect des droits en Algérie

Le 5 octobre 1988 est l’une des dates majeures de l’histoire de l’Algérie contemporaine.

Une date qui symbolise le soulèvement de la jeunesse algérienne pour exprimer son rejet d’un régime autoritaire et de ses symboles dont le parti unique, le FLN, mais aussi pour réclamer l’instauration d’un Etat de droit et le respect des libertés.

Ce soulèvement a été marqué par une sanglante répression qui a ôté la vie à plus de 500 citoyens. Aujourd’hui, 31 ans après, les Algériens sont de nouveau dans la rue.

Cela fait plus de 32 semaines qu’ils manifestent massivement et de manière pacifique, en un referendum hebdomadaire à ciel ouvert, leur profond désir de changement radical et d’instauration d’une véritable démocratie.

Publicité

Chaque semaine, à travers les 48 Wilayas du pays et à l’étranger au sein de la communauté algérienne, les algériens signifient au régime que désormais, en Algérie, il n’y a plus de place pour un régime autoritaire, népotiste et oligarchique.

Le régime, incarné par l’état-major, reste sourd à cette volonté populaire et dans sa fuite en avant, il tente un ultime passage en force par l’intimidation, les menaces et l’emprisonnement de militants du mouvement populaire.

Les signataires de la présente déclaration lancent un appel à la communauté algérienne de la région parisienne pour se mobiliser de manière massive et commémorer le 5 octobre 1988 en participant à une marche citoyenne, dimanche 6 octobre 2019, pour :

  • Prendre à témoin l’opinion internationale des violations répétées des droits universels en Algérie et des graves dérapages répressifs contre des citoyens pacifiques qui luttent pour leur liberté et l’instauration de l’Etat de droit ;
  • Exiger la libération immédiate et sans conditions des détenus d’opinion;
  • Exprimer leur rejet sans appel des simulacres électoraux;
  • Réaffirmer à nos concitoyens en Algérie notre engagement et notre mobilisation auprès d’eux pour une rupture radicale et pacifique (SILMIYA) avec le système, l’établissement d’un Etat de droit, et le respect des libertés et des droits humains.

Les signataires lancent également un appel à la diaspora algérienne afin qu’elle participe, là où elle se trouve, aux commémorations du 5 octobre prévues dans les autres villes de France et les autres pays.

Publicité

MARCHE CITOYENNE POUR LA DÉMOCRATIE
ET LE RESPECT DES DROITS EN ALGÉRIE
DIMANCHE 6 OCTOBRE 2019 à PARIS, à 15h
De la PLACE REPUBLIQUE à la PLACE STALINGRAD

Les organisations signataires :

− Action Citoyenne pour l’Algérie (ACA)
− Agir pour le changement et la Démocratie en Algérie (ACDA) − Association Communauté algérienne à l’étranger (ALCAEE)
− Association des Etudiants Nord Africains de France (ENAF) − Collectif « Algériens pour la 2eme République »
− Collectif « Debout l’Algérie »
− Collectif « Libérons l’Algérie »
− Collectif « Pour une Algérie Nouvelle »
− Collectif « Révolution du Sourire – du Rejet au Projet »
− Comité de Citoyens Algériens de France pour une Constituante Souveraine (CCAF-PACS) − Dzayer 2.0
− Jil Jadid Europe
− Mouvement Ibtykar section France
− Mouvement pour la Jeunesse et le Changement (MJC)
− Propositions Citoyennes Algérie
− Riposte Internationale
− Union pour le Changement et le Progrès – France (UCP-France)

Publicité

Publicité

10 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Nous n avons pas à nous exhiber chez notre ancien colonisateur C est honteux et dégradant Ne voyez vous pas que les francais en bavent assez et qu ils ne trouvent pas eux memes à leurs conditions de vies et des solutions avec les manifestations des gilets jaunes et vous vous croyez que le monde va vous entendre avec vos revendications et va mettre au pas les dirigeants corrompus qui sont chez nous C est là bas la révolution pas ici , vous voulez mêler l ancien colonisateur pour qu il aille bombarder avec l OTAN le pays et semer le chaos avec c est ce que vous voulez en manifestant en France vous voulez son appui militaire

    • Cher Monsieur….sachez que la France est le pays des droits de l’homme ….
      vous conseille d’avancer et de cessez de regarder l’histoire avec un rétroviseur…
      Constater d’abord ce qu’est devenu l’algerie après le départ des pieds noirs ….Une RUINE …et vous osez “fanfaronner”….
      Les poissons en Méditerranée se nourrissent de cette jeunesse désespérée qui veut rejoindre coûte que coûte au prix de leur vie…la France que vous décriez…
      La misère la malvie la saleté la vie chère la drogue la prostitution la mafia la corruption….sont votre
      Alors de grâce …laissez le droit à ces hommes et femmes épris de liberté de porter la parole de nos ami(e)s algériens partout dans le monde

  2. On a compris que les objectifs de cette malheureuse initiative est dictée par les colons, pour internationaliser la crise politique algérienne. La suite est un replay : une guerre contre le peuple algérien sous couvert de démocratie.
    La dernière république encore debout, ou à moitié, doit sombrer dans le chaos. C’est vrai que les monarchies, elles n’ont pas de besoin de démocratie et de liberté. Là où on décapite c’est la liberté.
    Qui de ces organisations à engager une initiative pour dénoncer les crimes coloniaux ???? Laissez-nous rire et pleurer.

  3. Bon et bien dans ce cas, foutez-nous la paix avec vos histoires Cher Ahmed, et allez faire votre défilé en Angleterre ou en Chine ! Bon vent………….

  4. La chine populaire est une réalité à deux visages.
    La chine nationale n’est plus depuis 1949, je ne pense pas que cette chine nationale aurait envahi le Turkménistan oriental. Le régime bouteflikien soutient la chine populaire contre le peuple musulman Ouïghours.

    L’Angleterre n’est plus l’Europe. Cela veut dire beaucoup de choses.

    Le wahabisme pose problème en orient, pas en Algérie.
    L’Algérie n’a jamais été wahabite, elle a toujours été salafiste, pour finir achaariste malekite.
    Aprés l’invasion Française, l’esprit Zaouia et le culte des morts ont fait surface.

    En 62; la zaouia était marginalisée jusqu’au coup d’état 92, Bouteflika l’adepte des cultes des morts l”avait ensuite installé de nouveau.

    L’esprit Zaouia doit disparaître de la circulation et à jamais.
    La zaouia et la république ont toujours fait bon ménage depuis 1830.

    Cet esprit existe dans la justice, dans l’armée et dans le corps médical.

    C’est mon avis jusqu’à preuve du contraire.

  5. Les généraux et leur valets civils prennent la légitimité de l’extérieur, jamais du peuple.

    Cet extérieur est : USA, France, Angleterre, Russie, Chine, Al Saoud et Ben Zaïd.
    et dans une moindre mesure : Italie et Espagne, immigration oblige.

    Equation ; la société nord Africaine contre les généraux et leur protecteurs.

    Les généraux mentent pour gagner du temps, un menteur a besoin toujours d’un mensonge pour cacher le mensonge précédant, jusqu’à ce qu’il construise une montagne de mensonge qui l’enterre vivant.

    • Angleterre ? Quel est le rapport avec l’Angleterre ?? La Chine elle prend les contrats qu’on lui donne idem pour la Russie vous mélangez tout. Les seuls qui font de l’ingérence chez nous c’est l’Arabie par le wahhabisme et la France par le sionisme libertaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Contestation en Irak : 9 morts en 24 heures, Bagdad et des villes du Sud sous couvre-feu

Le Paradis selon le Coran