in

Contestation en Irak : 9 morts en 24 heures, Bagdad et des villes du Sud sous couvre-feu

Après la mort d’au moins neuf personnes depuis mardi lors de manifestations, un couvre-feu a été déclaré dans trois villes du sud irakien ainsi que dans la capitale Bagdad, où la contestation se poursuit.

Publicité

4 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Le bilan des émeutes s’élève pour le moment, à plus de 100 morts et 3.500 blessés. Le régime répressif de Bagdad est sans pitié avec les émeutiers qui se révoltent contre la corruption du gouvernement et surtout contre la main mise de Téhéran sur le pays.
    Le pays fonce tout droit vers une guerre civile ! L’Iran porte une très lourde responsabilité.
    Et que disent les pays arabes ? Et où est la Ligue arabe ?
    Pourquoi aucune contestation ?
    Des arabes qui massacrent d’autres arabes ça laisse indifférents les belles âmes, mais si c’était les américains ou les sionistes qui perpétraient de tels massacres le monde entier serait en émois !

  2. L’histoire montre qu’un Irak faible entraîne un Iran fort et vis versa.

    Bush père avait livré l’Irak au clergé de Téhéran pour faire la casse du siècle et Al Saoud doivent créer leur copie d’islam féministe pour affaiblir encore davantage l’islam.

    Bush fils avait combattu l’islam sous couvert de la guerre sainte contre le terrorisme.
    Il a livré l’Afghanistan au culte des morts.

    La mémoire de toute cette région se trouve à Londres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Attaque au couteau à la préfecture de police de Paris : Christophe Castaner évoque l’agresseur

Dimanche 6 octobre 2019 à Paris: Marche citoyenne pour la démocratie et le respect des droits en Algérie