in

Des lycéens du Michigan se dressent contre le pasteur islamophobe Terry Jones

Terry Jones, le prêcheur illuminé et enragé de l’Amérique profonde, le sait mieux que quiconque : retomber dans l’anonymat serait son pire châtiment, et ses autodafés du Coran assignés à résidence dans le fin fond de la Floride causeraient sa mort médiatique à petit feu…

Après avoir fait du sacrilège son tremplin vers la gloire et, cerise sur le gâteau, après avoir osé creuser la tombe symbolique de Barack Obama, au risque de l’enterrer politiquement un peu vite, Terry Jones, qui ne s’est toujours pas brûlé les ailes sur le bûcher de son fanatisme, est reparti en croisade dans le Michigan, et notamment dans le lycée Ford Edsel pour une action coup de poing. Sa nouvelle cible chimérique : les gangs musulmans qui font régner la terreur parmi les élèves non-musulmans.

Serait-ce la vision d’un pasteur en pleine crise de délirium, toujours est-il que le prédicateur de la haine n’était pas le bienvenu dans l’établissement scolaire. Habitué à être ovationné par des ouailles en transe devant chacune de ses provocations ordurières, Terry Jones a trouvé face à lui une direction qui a démenti ses allégations, et des lycéens soudés, entrés en résistance contre la banalisation du racisme et des préjugés anti-musulmans.

L’islamophobie pathologique ne passera pas par les élèves du lycée de Ford Edsel, déterminés à lui faire barrage à travers un groupe de dialogue inter-étudiant visant à favoriser les échanges entre les différentes cultures. Le grand barnum médiatique de Terry Jones a fait un flop magistral dans le Michigan, et la vidéo ci-dessous dans laquelle les adolescents du lycée présentent leurs objectifs  sous le titre  «Nous nous dressons contre la haine avec amour et dignité», a dû lui faire l'effet d'un violent "vade retro satanas"…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les pays arabes à la rescousse de l’Unesco à la dérive

La première maire en hijab d’Europe est Bosniaque