in

Coup de filet contre des militants de l’ultradroite soupçonnés de vouloir attaquer des musulmans

Dix personnes ont été interpellées dans toute la France. Elles sont soupçonnées d’avoir voulu s’en prendre à des musulmans. Tous sont membres d’une même cellule d’extrême droite dénommée AFO ( action des forces opérationnelles). Des « militants » qui affirment vouloir lutter contre disent-ils « le péril islamiste et se venger des attentats commis en France ». Les enquêteurs se sont aperçus qu’ils cherchaient à se procurer des armes à feu et avaient fabriqué des grenades artisanales. Les policiers soupçonnent un projet d’action violente contre les musulmans ou la communauté  maghrébine.
Devant la menace du passage à l’acte, ils ont donc arrêté ces dix personnes âgées de 32 à 69 ans, dirigées par un ancien policier à la retraite résidant en Charente-Maritime, un certain Guy S., qui « avait la volonté d’en faire un groupe plus dur », a précisé une des sources.
Dans un tweet, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a salué « l’engagement constant de la DGSI qui veille au quotidien à la protection des Français face à toute action violente, d’où qu’elle vienne ».

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Gaza : des dizaines de Palestiniens blessés par les forces israéliennes à la frontière

Et si le ministre algérien parlait parfaitement le chinois ?