in

Comment Israël soutient l’extrême-droite européenne anti-islam

Cet excellent reportage diffusé la semaine dernière sur Canal+, rappelle qu’Israël est devenu un lieu de pèlerinage pour les leaders de la droite populiste européenne.” Cette extrême-droite anti-islam est “reçue officiellement dans plusieurs communes israéliennes “.

Ce même reportage souligne également la nouvelle stratégie de Marine Le Pen qui a affirmé dans un quotidien israélien que le Front National a toujours été un parti sioniste. Ayoob Kara, vice-ministre israélien chargé du développement de la Galilée et du Néguev, affirme vouloir rencontrer Marine Le Pen dans les prochaines semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une tunisienne remporte le tournoi Junior de Roland Garros

Mission du 8 juillet 2011 en Palestine : un vibrant appel des comités de résistance populaire palestinien :