in

Attention aux vols de « poules et de moutons » à l’approche des fêtes juives et musulmanes

A la suite de la parution d’un article le 22 août, le CFCM a appris avec consternation que la préfecture des Hauts-de-Seine mettait en garde des fermes pédagogiques contre des vols éventuels de « poules et de moutons », à l’approche de grandes fêtes juives et musulmanes.

Le CFCM condamne avec vigueur ces propos stigmatisants, tenus dans un cadre officiel, envers deux religions de la communauté nationale, créant des amalgames douteux entre musulmans ou juifs et criminels potentiels.

Le CFCM rappelle que la République est une et indivisible et qu’aucun de ses membres ne doit se sentir attaqué en raison de sa religion ; et ce dans un contexte déjà difficile pour un nombre important de nos concitoyens qui se sentent méprisés ou sont parfois victimes eux-mêmes de discrimination ou d’actes islamophobes.

Le CFCM rappelle également qu’il a toujours été du côté de l’Etat pour veiller à ce que les grandes fêtes de l’Aïd se passent dans les meilleures conditions, à travers notamment un contrôle hygiénique accru et une organisation soignée quant au respect des animaux.

Fait à Paris, le 31 Août 2017
Ahmet OGRAS
Président du CFCM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Malala Yousafzai fustige l’attitude d’Aung San Suu Kyi envers les Rohingyas

Salah Hamouri : les mensonges de l’ambassade d’Israël en France