in

Brésil: session spéciale du congrès en soutien à la Palestine

Le parlement brésilien a exprimé sa solidarité avec le peuple palestinien contre les crimes continus de l’occupation israélienne, lors d’une session spéciale pour la Palestine, à l’invitation de nombreux députés et en partenariat avec l’Institution Brésil-Palestine (IBRASPAL).

L’ambassadeur palestinien au Brésil Ibrahim Alzeben, et le président d’IBRASPAL Ahmed Shehada, ont assisté la semaine dernière a cette session, marquée par la présence de plusieurs diplomates de pays arabes et des représentants des pays de l’Amérique du Sud dont Cuba, le Nicaragua, la République Dominicaine, ainsi que le Zimbabwe, le Nigeria, l’Iran, la Libye, le Qatar et la Biélorussie.

« La brutale entité sioniste attaque le peuple palestinien par tous les moyens : nettoyage ethnique, meurtre de jeunes palestiniens, déplacement des familles de leurs maisons et confiscation des terres, des biens et des monuments religieux et culturels du peuple palestinien. Cet état d’apartheid tente d’imposer une réalité qui contredit l’histoire, le droit international et les résolutions des Nations unies. Nous espérons que ce Parlement adoptera des mesures pour mettre fin à l’occupation », a déclaré Ahmed Shehada lors de cette session.

Publicité

En 2010, le Brésil a reconnu la Palestine comme un État indépendant dans les frontières de 1967, et la majorité des États d’Amérique du Sud ont suivi durant les premiers mois de l’année 2011.
« La lutte du peuple palestinien est la lutte de tous ceux qui croient en leur droit de posséder leurs terres. Garder le silence sur les crimes israéliens revient à y participer », a souligné le député Paulo Pimenta.

Source : Middle East Monitor

EuroPalestine

Publicité

Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Méditation sur les termes “sacré” et “religion”

En Irak, la sécheresse s’accentue