in

Bavure policière sur des musulmans à Chanteloup ?

Dimanche dernier, en fin d’après midi, vers 16H30, des heurts ont éclaté aux abords de la mosquée de Chanteloup-les-Vignes. Des agents de police ont tiré des gaz lacrymogènes sur des fidèles qui sortaient du lieu de culte après l'une des cinq prières rituelles.

Les différents journaux ayant traité cette affaire, à l'instar du Parisien, évoquent l’interpellation d’un individu accusé de vol, qui aurait mal tournée. Le soir, plusieurs dizaines de CRS et de gendarmes ont été envoyés dans le quartier de Noé. Des jeunes ont été interpellés. Selon les sources citées, la tentative d’interpellation aurait entraîné un attroupement d’une soixantaine d’individus qui s’en seraient pris aux agents de police.

Pourtant, depuis, dimanche soir, une vidéo choquante circule sur les réseaux sociaux. Elle a été publiée sur Facebook par un jeune homme présent sur les lieux. Nous pouvons y apercevoir des fidèles se faire tirer dessus alors qu’ils sortaient de la mosquée, la police envoyant des grenades lacrymogènes. Un jardin public où se trouvait des enfants aurait même été pris pour cible selon certains témoignages.

S'agit-il d'une manifestation d'islamophobie ? La question reste posée…

En tout état de cause, la Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans (LDJM) condamne fermement de tels agissements et réfléchit, dans l'hypothèse où des circonstances liées à l'appartenance à l'Islam seraient mises en exergue, à une action judiciaire.

Karim ACHOUI et Samim BOLAKY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Crime et châtiment au Qatar

Quand un président francais volait une cuillère au Roi Hassan II