in

Autriche : une musulmane âgée grièvement blessée suite à une agression islamophobe

C’est bien connu la haine de l’altérité aveugle et frappe aveuglément, n’ayant aucune pitié pour les êtres les plus vulnérables qui ont le malheur de se mettre sur son chemin, à l’image de cette musulmane de 70 ans, installée en Autriche depuis plusieurs décennies, qui n’est pas ressortie indemne de l’agression brutale dont elle a été victime le 9 décembre, et c’est un doux euphémisme…

Grièvement blessée par la violence des coups assénés par un individu d’une quarantaine d’années, qui s’est rué vers elle devant témoins, fou de rage à la vue de son voile, l’insultant tout en la tabassant, avant de la pousser par terre, la malheureuse femme, qui patientait tranquillement au sein d’une succursale de la banque Bawag pour recueillir sa pension de retraite, a vécu un après-midi cauchemardesque qui aurait pu lui être fatal.

Souffrant d’un important traumatisme de la moelle épinière, dont les séquelles peuvent être irréversibles, mais aussi d’une fracture lombaire, cette citoyenne autrichienne très respectable et pas seulement par son grand âge, qui n’aurait jamais pu imaginer voir un jour se déchaîner contre elle les pires pulsions au seul motif de son islamité visible, vient allonger la liste déjà trop longue des femmes voilées brutalisées à Vienne, là où les harangues fielleuses de l’extrême droite font des ravages. Et ce n'est pas l'affligeant record qu'elle a battu bien malgré elle qui a été de nature à apaiser l'angoisse qui l'habite désormais : celui de compter parmi les victimes les plus âgées de l'islamophobie désinhibée, sexiste, lâche, et déterminée à nuire.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hamadi Jebbali, ancien Premier ministre quitte son parti Ennahdha

Mort du ministre Palestinien: la caricature du dessinateur brésilien pro-palestinien qui fait un gros buzz