Nouveau

  • in

    Histoires d’ânes

    Jean de La Fontaine disait : « Je me sers d’animaux pour instruire les hommes ». C’est vrai, on peut éduquer les peuples et les dirigeants rien qu’avec des fables, à condition qu’ils le veuillent bien car il en est qui estiment n’en avoir pas besoin : ni des fables ni de l’éducation. Ce genre […] En savoir plus

  • in

    Les origines du despotisme algérien

    « La Révolution algérienne est l’œuvre d’un peuple qui n’a pas d’élite : l’historien y trouvera toutes les vertus populaires mais aucune des qualités propres à une élite. La Révolution algérienne : un dépôt sacré entre des mains sacrilèges » (Malek Bennabi) En engageant une guerre de libération contre le colonialisme entre 1954 et 1962, le peuple algérien a […] En savoir plus

  • in

    Une vraie nation

    L’impact produit par ma précédente contribution (« Une fausse nation ») m’a surpris par son ampleur. Plusieurs lecteurs m’ont reproché mon « pessimisme » ou m’ont appelé à quitter le stade du constat pour passer à celui des solutions. Ce n’est pas moi qui suis pessimiste, ce sont la réalité et les perspectives inquiétantes qu’elle laisse entrevoir qui y […] En savoir plus

  • in

    Une fausse nation

    Ayant été mal faite, l’Algérie est appelée à être refaite. On ne sait quand ni à quel prix, mais presque tout devra être refait un jour. Surtout dans la tête, l’esprit, les idées des Algériens car c’est là que les plus grands dégâts ont été causés. C’est par là qu’il faudra nécessairement commencer. Il faudra […] En savoir plus

  • in

    Questions aux Algériens

    Le nouvel an berbère, Yennayer, m’a plongé cette année dans des méditations que j’aimerais partager sans façons avec les lecteurs. Ça fait tout bizarre de s’entendre dire qu’on est en l’an 2968, car très rares sont les civilisations dont le calendrier en vigueur dépasse le calendrier berbère. A regarder de près le chiffre, on croirait […] En savoir plus

  • in

    Préparer l’alternance historique

    Initiative politique de M. Noureddine Boukrouh IV) Préparer l’alternance historique 1) La révolution citoyenne est plus que jamais la solution La décision de faire du premier jour de l’an berbère une journée chômée et payée n’est pas un cadeau fait par le président Abdelaziz Bouteflika au peuple algérien : lui n’y a jamais cru, et le […] En savoir plus

  • in

    La conscience des peuples

    Il y a une quarantaine d’années, dans l’ambiance du premier choc pétrolier de 1973 qui avait plongé la France dans la crise économique, le président Valéry Giscard d’Estaing disait aux Français pour leur redonner le moral : « Nous n’avons pas de pétrole mais nous avons des idées ». Depuis, la formule est devenue célèbre. C’est le même qui, […] En savoir plus

  • in

    L’aveugle et le paralytique

    Le fabuliste français Jean-Pierre Claris de Florian (1755-1794) est l’auteur d’une fable célèbre intitulée « L’aveugle et le paralytique ». Il n’a pas attendu la fin de l’histoire pour nous livrer sa morale, il nous l’a donnée dès les premières lignes : « Aidons-nous mutuellement, la charge des malheurs en sera plus légère… ». Ecrite dans le truculent […] En savoir plus

  • in

    L’esprit d’une nation

    Des penseurs reconnus ont donné des définitions célèbres de la nation comme Renan qui l’a résumée dans le « désir de vivre ensemble » qui a bénéficié longtemps de la faveur universelle avant qu’un de ses compatriotes, Régis Debray, ne la tempère un siècle et demi plus tard en observant que les vaches aussi vivent ensemble. S’inspirant […] En savoir plus

  • in

    Si Bouteflika m’avait écouté…

    Le jour de la proclamation des résultats officiels de l’élection présidentielle d’avril 1999 par le Conseil constitutionnel, j’ai fait remettre cette lettre en mains propres à M. Abdelaziz Bouteflika. Dix-huit ans après, ce message résonne dans sa conscience et dans la nôtre comme la preuve qu’il a fait le choix entre le bien qu’il pouvait […] En savoir plus

  • in

    Maréchal nous voilà !

    Le maréchal Philippe Pétain était âgé de quatre-vingt-quatre ans lorsque les Français l’ont mis à la tête de leur pays, en 1940, pour les « sauver », car ils croyaient à l’époque aux miracles que peut réaliser un homme du seul fait d’être « ancien combattant ». Finalement, il les a livrés à la puissance occupante, au point que […] En savoir plus

En voir plus
Félicitations, vous avez atteint la fin de cette liste :-)