in

Attaque à la mosquée à Brest: deux hommes blessés, dont l’imam Abou Houdeyfa

Deux personnes sont blessées, dont l’imam. L’auteur présumé a été retrouvé décédé près de son véhicule, en début de soirée. La piste du suicide est privilégiée.

Le drame s’est déroulé devant la mosquée de Pontanezen, vers 16 h 25, ce jeudi 27 juin, au n° 123 rue de Gouesnou, à Brest (Finistère). Plusieurs coups de feu ont été tirés.

Deux hommes ont été blessés, dont l’imam, Rachid El Jay, plus connu sous le nom de Rachid Abou Houdeyfa .Ils ont été transportés à l’hôpital de la Cavale-Blanche. Leur pronostic vital ne serait pas engagé.

Quatre balles dans l’abdomen

C’est le pharmacien Thierry Ropars qui a porté les premiers soins.

Publicité

Selon le Conseil français du culte musulman (CFCM), Rachid El Jay – qui ne prêche plus qu’occasionnellement dans la mosquée – a reçu quatre balles, deux dans l’abdomen, deux dans les jambes. Le fidèle (son cameraman) a reçu deux balles dans les jambes.

Avec un pistolet

L’auteur présumé des coups de feu a pris la fuite dans un premier temps. Il se serait vanté de son acte sur les réseaux sociaux. En début de soirée, il a été retrouvé mort près de son véhicule, à Guipavas, une commune limitrophe de Brest. Avec une balle dans la tête, selon la police, qui privilégie la thèse du suicide.

 

Source: Ouest France

Publicité

Publicité

10 commentaires

  1. sauf qu’à ce stade, nous ne connaissons pas les motivations de l’auteur!

    La lettre qu’il a laissé laisse penser que nous avons affaire à un déséquilibré qui ne représente que lui même, et tout amalgame, ou toute généralisation avec les français, les blancs, ou tout simplement les patriotes ne serait qu’un symbole de haine d’une population musulmane parfois très encline à mettre tout le monde dans le même panier lorsque ce genre de chose se passe.

    La plupart des français de souche n’aspirent qu’à vivre en paix et il serait presque raciste d’assimiler ce geste scandaleux à de l’islamophobie, surtout lorsque l’on sait que les premières victimes de ces gens (qui d’ailleurs, ne sont pas véritablement français) sont les français blancs eux même!

    Alors s’il vous plaît, ne tombez pas dans la haine facile et contentons nous de nous rassembler dans la dignité devant la mosquée de Brest pour y déposer fleurs, nounours en peluche et bougies en nous tenant la main pour montrer que la haine n’aura pas le dessus.

    Cordialement

      • D’accord Leroy, si cette information est exacte, le texte de la lettre ressemble plutôt à un cri d’alarme qu’à un fait de délire, donc vous en convenez vous-mêmes, la manipulation par des services discrets n’est pas à écarter d’un revers de main. Mais alors, moi je veux bien, mais quand on vous dis que tel ou tel Musulman ou supposé peut avoir été manipulé, ça ne vous convient pas, alors faut savoir. Est-ce du complot quand ça nous arrange et pas complot quand ça ne nous arrange pas, ou faut-il la même prudence dans tous les cas? Et qu’a pu faire cet anodin et plat Rachid Elbey pour se trouver dans le viseur d’un service discret Français? Voulaient-ils s’en prendre à un iman un peu célèbre? Parce que plus fade que Rachid Elbey on meurt, son éloquence c’est du flanc. Qu’a-t-il pu arriver? Moi je crois plutôt qu’ils s’en prenaient à un iman, n’importe lequel sans rentrer dans le détail des différentes sensibilités, mais un peu en vue et dont le grand public a entendu parler. Mais vous faites de timides efforts, vous commencez à envisager, que des services discrets font parfois ce genre de chose, mais alors ça vaut pour tout le monde ou personne, n’est-ce pas?

        Croissant de lune.

  2. Salam, à l’intention de Patrice et autres Charliesques, je m’indigne, quand va-t-on commencer un programme de dé-ra-di-ca-li-sa-tion des gens qui tiennent une parole anti-Musulmane qui va creschendo, lol, trouver par exemple extrêmement et extrêmement scandaleux certaines topiquessur la musique et instruments. Vous avez voulu à toute force vous inventer un diable, mais il y a des actes au bout des mots, dé-ra-di-ca-li-sez vous. Rachid Elbey dont je n’ai jamais compris la stigmatisation par les politiques Français étant un aplaventriste de première, il vous a montré l’exemple, il s’est fait volontairement dé-ra-di-ca-li-ser, ce qui veut dire à mon avis, que tous ceux qui l’ont suivi et écouté avant devraient tous aller se faire dé-ra-di-ca-li-ser ou des-sa-la-fi-ser puisqu’il les a forcément contaminé de sa maladie puisqu’il paraît que c’est une maladie. Donc voilà, vous êtes devant vos responsabilités, c’est caractéristique et symbolique des temps présents, un fait qui en dit long sur la société etc, je parle comme vous, lol. Voilà, allez vous faire dé-char-li-ser.

    Croissant de lune.

    • Ce qui est scandaleux c’est de suggérer que l’on puisse comparer les soutiens à Charlie et donc aux victimes de cet attentat, aux terroristes radicalisés qui l’ont commis. L’inversion des valeurs la plus indigne ne vous fait pas peur. Ne vous imaginez pas que l’on va s’apitoyer sur des musulmans dans votre genre qui se victimisent, au point de considérer la liberté d’expression comme un crime, tout ça pour faire de leur religion une exception quand bien même certains fanatiques tuent pour elle.
      Quant à cet imam, il est totalement ambivalent : salafiste, il s’est fait un ennemi de l’extrême droite, devenu plus modéré, il s’est fait un ennemi de Daech. Et s’il est véritablement ciblé par Daech, alors il se pourrait bien que pour moi il soit quelque part Charlie.

      • @ Zarathoustra, vous me fatiguez, et je n’ai pas demandé que vous vous appitoyez sur ma petite personne, nulle part. Bon, vos coms passent plus facilement que les miens. La liberté d’expression dites-vous, ou liberté d’excrétion. Vous avez loupé l’épisode Etienne Chouart, il est grillé, parce qu’il a hésité, n’a pas parlé comme il faut, donc votre liberté d’expression, à d’autres qu’à moi ok? Et vous voyez, je ne suis pas sûr du tout que la marginalisation médiatique à présent d’Etienne Chouart et sa marginalisation en tant qu’homme public à action politique ait révolté beaucoup de gens qui disent, “Je suis Charli”. Bon en fait, je n’ai jamais mais jamais cru, et vous non plus vous ne croyez pas que l’affaire de Charli et se dire Charli soit juste un problème de liberté d’expression, sinon vous avez Julian Assange et beaucoup d’autres, donc accourez à leur secours et au secours de leur liberté de parole et d’expression. Donc, non, se dire Charli, c’est pas défendre la liberté d’expression, mais justement défendre un penser-ensemble pseudo-anti-conformiste, défendre la vacquïté de pensée libre qui est celle du fou du roi, puisque Charli est le fou du roi, vous connaissez les fous des rois ou pas?

        Eh bien, s’agissant de Rachid Elbey, pourquoi ne lui a-t-on pas demandé s’il se dit, “Je suis Charli”? En effet, pliable à loisir, il pouvait n venir là, non par conviction parce qu’il n’y a pas de conviction particulière parmi ceux qui disent “Je suis Charli”, mais par opportunisme, comme presque tout le monde en France et partout sans doute, l’héroïsme étant la chose la moins partagée. Et s’agissant de l’hebdomadaire Charli, vous savez très bien qu’il survivait de subventions et il n’a gagné d’argent vraiment qu’au moment des caricatures prophétiques avec des milions de tirage, vous ne convaincrez personne que les acheteurs étaient tous partisans de liberté d’expression, d’autres motivations faisaient ouvrir leur porte-monnaie, et ça, les gens de l’hebdomadaire le savaient pertinemment, c’était pas que l’esprit de libre expression qui les animait. Stop au mensonge maintenant et vous ortographiez mal votre pseudo.

        Rachid Elbey et non pas Abou-Houdeyfa, poussé un peu pouvait vous faire cette complaisance, il n’en était pas à ça près. Quant au groupe armé “Etat Islamique”, j’aime mieux le nommer comme ça, vous voudrez ben, eh bien probablement, certains ont dit qu’il a menacé de façon assez crédible Rachid Elbey, et que ce serait à l’origine, en partie au moins, de sa des-sa-la-fi-sa-tion volontaire, enfin je veux dire sa dessalafisation publiquement constatée, une sorte de stage où on aprend la la¨£icité et des bricoles. Si vous êtes un tant soit peu rationel, vous ne croyez pas, vous ne pouvez pas croire à ce qui est tout simplement de la rééducation psychologique, laquelle s’agissant de beaucoup de choses n’était pas nécessaire le concernant. J’ai jamais compris pourquoi ce qu’on nomme aujourd’hui “salafiya”, donc le salafisme tel qu’il est nommé aujourd’hui, j’ai jamais compris en quoi ça gêne l’extrême-droite ou la droite, vous pourriez peut-être nous expliquer, c’est un piège parce que vous allez probablement faire des erreurs de concept et de vocabulaire. Plus aplaventristes que des salafis on ne trouve pas, en quoi ça gêne la gouvernance de droite/gauche/centre? Du quiétisme larvaire, des gens au fond qui se savent creux, anciennement suivistes de l’Arabie très très défaitiste comme on le voit aujourd’hui, ça vous dérangeait en quoi? Oui, donc je crois qu’il a condamné, enfin non, ça j’en suis sûr, il a condamné le groupe armé “état Islamique”, avec des creschendos dans la voix, et du terrorisme, et du terrorisme, en veux-tu en voilà, sans expliquer plus que vous, le terrorisme c’est quoi, des attentats c’est quoi. N’essayez pas de m’expliquer, puisque vous me citeriez le Larousse ou le TLF, dans les deux cas, l’armée Française et l’état Français est terroriste, je pense que c’est pas ce que vous voulez suggérer, alors trouvez-moi des définitions impartiales, a-politiques, neutres, intemporelles et sans contexte. Vous n’en trouverez pas. Puis, c’est après cette condamnation hyperbolique, non pas inadéquate mais hostentatoire, il fut peut-être menacé, enfin ce fut suggéré par ses soutiens. Et puis ses soutiens, ils se sont en partie éloignés de lui après sa des-sa-li-fi-sa-tion, puisqu’eux tenaient à se dire salafis. Chose idiote d’ailleurs, mais ça les regarde, donc oui, Rachid est probablement un Charli en puissance, près à dire tout ce qu’on veut, défaitiste et flexible comme il l’est, mais bon, c’est une erreur de l’état Français tant qu’il reste Occidentaliste, Atlantiste et Sioniste de s’en prendre aux salafis les obligeant à se déjuger et à exposer le peu qu’ils avaient dans le ventre. C’est une erreur pour l’Amérique et l’ensemble de l’Occident politique d’avoir imposé à l’Arabie actuelle une quasi-laïcité et plus moyen de sauver les apparences de sa politique défaitiste comme c’était avant. Enfin je crois, mais ça vous regarde, c’est votre affaire. En gros, ce qui était nommé “salafisme” et qui n’est plus, c’était l’habillage du défaitisme, insister sur des choses anexes pour ne pas parler des problèmes les plus graves et importants. Vous pouviez le laisser divaguer sur les instruments de musique, les enfants l’écoutaient et après ils écoutaient la musique qu’ils voulaient dans la journée, ils aprenaient ainsi que toute parole n’est pas sérieuse. Mais non, votre identitarisme, votre haine de l’Islam et des Musulmans est telle que vous ne permettez pas aux plus veules de garder un peu la face. En revanche, moi, je ne regrette pas du tout cet état de choses, ainsi tout est clair.

        Et gardez votre apitoiement ou humanité dont je n’ai que faire, je ne vous dois rien, ce qui s’apelle rien. Moi, oui, je suis un homme libre, un honnête homme.

        Peut-être ne serais-je pas publié, ce site censure beaucoup mes propos, comme quoi le combat pour la liberté d’expression n’est pas gagné sur oumma.

        Croissant de lune.

  3. ça y est le malade de N-Zélande commence à inspirer d’autres?
    Allez voyons si des mesures sérieuses vont être prises ou bien priorité sera donnée à la chasse au burkini?

Publicité

Un Mémorial en mémoire des 51 victimes de Christchurch pourrait bientôt sortir de terre

Mosquée de Brest: le Rassemblement des Musulmans de France condamne “avec la plus grande vigueur cette agression islamophobe sans précédent”