in

“Arabe casse-toi”, “Arabes hors de France”,”Islam get out”

Le lycée Vauquelin à Toulouse dégradé par des inscriptions islamophobes Les taggers des mosquées, sombres profanateurs de l’ombre, ont trouvé d’autres frontons pour bomber leur haine de l’islam : les murs laïques du collège Vauquelin, à Toulouse.

« Arabe casse-toi", "Arabes hors de France", "Arabes muerte" et "Islam get out", voici la prose fielleuse qui a défiguré la façade de l’établissement, au cours du week-end, et dont la vision, agrémentée des emblèmes de l’extrême droite, les inévitables croix gammées et croix celtiques, a profondément choqué l’ensemble des collégiens.

Une vive émotion partagée par l’inspection d’académie et, au premier chef, par la direction du collège qui, pour accueillir 500 élèves issus d’origines diverses et être situé dans le quartier sensible du Mirail, n’en est pas moins considéré comme une structure apaisée, et sans problème particulier.

Ce nouvel acte raciste vient de franchir un palier intolérable, en s’attaquant à l’Education Nationale et à une enceinte inviolable, qui est à la fois le temple du savoir et du savoir être, ensemble et non les uns contre les autres.

Il est à noter que cette nouvelle expédition ultra nationaliste semblerait avoir fait un tir groupé, puisque trois croix gammées ont par ailleurs dégradé la façade de pompes funèbres musulmanes, dans un tout autre quartier de la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mohammad-Mahmoud Ould Mohamedou à la tête d’un programme sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, à Genève

De l’islamophobie à l’islamoparanoïa : nouveau “malaise dans la civilisation européenne (1/2)