in

Affaire Bygmalion : Nicolas Sarkozy condamné à un an de prison ferme

Le tribunal a reconnu l’ancien président de la République coupable de financement illégal de campagne électorale. Sa peine sera aménageable en détention à domicile sous surveillance électronique. Il va faire appel.

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce jeudi matin Nicolas Sarkozy à une peine d’un an de prison ferme pour financement illégal de campagne électorale dans le cadre de l’affaire Bygmalion. Le maximum de sa peine encourue. Il va faire appel, a indiqué son avocat Thierry Herzog, à la sortie de la salle d’audience.

La peine est supérieure aux réquisitions du parquet qui avait demandé une peine d’un an de prison, dont six mois avec sursis. Mais l’ex-chef de l’Etat n’ira pas en prison, sa peine sera aménageable en détention à domicile sous surveillance électronique. Les 13 autres prévenus sont déclarés coupable de complicité de cette infraction.

Publicité

Les Echos

Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Le Maroc et l’Algérie s’équipent en drones de combats

87% des Français approuvent la réduction du nombre de visas accordés au Maroc, à l’Algérie et à la Tunisie