in

A Gagny, les musulmans prient toujours dans des caves

Depuis 1976, les musulmans de Gagny (93) ne disposent que de deux petites caves en guise de salles de prières. Des caves très exigües, situées à l’extrémité de la ville, non accessibles aux femmes et indignes pour une pratique décente de l’islam.

Las de cette situation et ne voulant plus prier dans les villes voisines, les musulmans de Gagny ont sollicité la municipalité, la préfecture ainsi que les principaux bailleurs (OSICA, la SABLIERE, etc.) pour louer des locaux. En vain.

Indignés par cette indifférence qui dure depuis presque 40 ans, un groupe de locataires de confession Musulmane s’est approprié –pendant quelque jours- un passage inoccupé (et clôturé) afin de l’utiliser comme salle de prière, ce passage étant une copropriété appartenant majoritairement à la Mairie et au Bailleur Osica, puis d’autres musulmans ont pris la décision de prier sur la pelouse face à un centre aéré, ce qui a conduit le Maire à suggérer à l’Association Bilal Chénay Gagny (ABCG) de prier pendant tout le mois de Ramadan dans un parking isolé en plein air.

C’est donc contraints que les Musulmans de Gagny ont été amenés à passer le Ramadan dans des conditions pour le moins indécentes : prière sous des tentes avec une météo pas très clémente, et dans des conditions d’insalubrité insupportables (odeurs nauséabondes, prolifération de rats en raison de la proximité du bassin de rétention des eaux pluviales stagnantes etc.)

La demande des Gabiniens de confession Musulmane d’un lieu de culte digne reste d’actualité et l’Association Bilal Chénay Gagny (ABCG) multiplie ses efforts auprès de la municipalité afin de trouver une solution juste dans le respect des lois de la République.

L’ABCG, toujours tenante de la poursuite du dialogue, dispose de propositions concrètes si notre Maire, qui est aussi président de l’association des Maires d’Ile-de-France, accepte le principe de doter notre ville d’une vraie mosquée comme c’est le cas de la plupart des villes d’Ile-de-France.

L’ABCG bénéficie de l’appui et du soutien de l’Union des Associations Musulmanes de la Seine-Saint-Denis (UAM-93) pour concrétiser le souhait des musulmans Gabiniens.

Ali ABDI, Secrétaire de l’Association Bilal Chénay Gagny (ABCG)

Cliquez ici pour signer la pétition pour l’obtention d’un lieu de culte à Gagny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BHL commence déjà à s’approprier la victoire des rebelles libyens

Parole de rebelle libyen (interview)