in ,

200.000 Palestiniens ont prié ensemble pour l’Aïd el-Fitr à la Mosquée Al-Aqsa

Alors que les premières lueurs de l’aube éclairaient le ciel d’Al Qods et le chemin menant vers Dieu, ils ont été des milliers, ce lundi 2 mai, à converger en famille, dans une atmosphère solennelle et recueillie, vers le troisième haut lieu saint de l’islam : la Mosquée Al-Aqsa.  

Au terme d’un mois béni de Ramadan qui aura été, cette année encore, tragiquement émaillé de violences sur l’Esplanade des Mosquées, celles qu’Israël, son armée d’occupation et ses hordes de colons ont perpétrées avec une rare férocité et une scandaleuse impunité, plus de 200 000 Palestiniens – hommes, femmes et enfants – se sont rassemblés pour effectuer, dans une profonde communion de pensée, la prière de l’Aïd el-Fitr.

Publicité

L’enclave martyre de Gaza a aussi résonné des prières récitées en choeur et avec ferveur par des milliers de Palestiniens, en présence de personnalités de la résistance et des chefs des groupes nationaux.

Mahmoud az-Zouhar, membre du bureau politique du Hamas, a martelé avec gravité lors du sermon de la prière de l’Aïd : « Le mois béni de Ramadan a pris fin, mais pas le courage du peuple palestinien. Ce mois est parti et l’Aïd est arrivé, mais l’amour pour Al-Qods ne connaîtra jamais de fin et le feu du djihad restera allumé pour illuminer le chemin de la liberté.»

Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Ce que nous prépare la science: resterons-nous encore des humains ?

L’Algérie sous Vichy