in

12 chefs d’inculpation requis contre Ahed Tamimi par la machine israélienne à broyer les Palestiniens

Les traits marqués par ses douze jours de détention passés dans des cellules sombres et glaciales, isolée du reste du monde et soumise à la question par ses tortionnaires israéliens, sans l’assistance d’un avocat ou d’un parent proche, Ahed Tamimi a toutefois trouvé la force d’esquisser des sourires en pénétrant hier matin, lundi 1er janvier, menottées et les fers aux pieds, dans le tribunal militaire d’Ofer, en Cisjordanie.

Mise en branle depuis la fameuse gifle cinglante administrée, le 15 décembre, à l’un de ses soldats, et à travers lui à une colonisation illégale, forcenée et implacable, l’infernale machine judiciaire d’Israël, qui s’acharne à broyer les vies des Palestiniens, était armée de son glaive pour sceller le sort de l’icône de la résistance palestinienne.

Pas moins de 12 chefs d’inculpation ont été requis contre la jeune Ahed Tamimi (agression, menaces, perturbation du travail des militaires…, certains faits reprochés remontant à plus d’un an sans avoir jamais suscité l’indignation du pouvoir ultra-sioniste), annonciateurs d’un verdict sans appel qui devrait tomber comme un couperet lundi 8 janvier.

Cette énième mascarade de procès, aux conséquences tragiques, a frappé très fort pour envoyer croupir en prison celle dont le martyr va asseoir la légende.

« C’est surprenant qu’elle ait été arrêtée pour une raison spécifique et les procureurs ont fait tout leur possible pour rajouter des chefs d’inculpation, parce qu’elle n’aurait pas dû être inculpée, arrêtée et détenue après cet incident du 15 décembre pour autant de temps. C’est sûr à 100% qu’ils essaient d’en faire un exemple. Mais ils font le contraire : ils en font un exemple de résistance”, a judicieusement pointé du doigt son avocate, Me Gaby Laski, dans une déclaration à la presse.

Pas épargnées non plus, Nour Tamimi, 21 ans, la cousine d’Ahed, a été inculpée « d’agression aggravée d’un soldat israélien et d’atteinte à des soldats » et condamnée au maintien en détention – avant jugement – pendant 100 jours, tandis que Nariman Tamimi, la maman de la jeune héroïne du village de Nabi Saleh, est maintenue sous les verrous, dans des geôles sordides.

Afin que s’amplifie la mobilisation en faveur de la libération d’Ahed Tamimi, des siens et des centaines d’enfants palestiniens privés de liberté, dont la jeune existence et les droits élémentaires sont piétinés avec une cruauté sans nom, il faut continuer de relayer largement la pétition lancée sur Aavaz qui a déjà dépassé la barre des 250 000 signatures en 48 heures.

Nous rediffusons également la vidéo que nous avons dédiée à Ahed Tamimi, extraordinaire de courage, de combativité et de force, symbole de l’enfance palestinienne sacrifiée sur l’autel de l’ultrasionisme, dans l’indifférence de la communauté internationale, à l’humanitarisme si sélectif.

Ahed Tamimi, l'icône angélique de la résistance palestinienne

Ahed Tamimi, l'icône angélique de la résistance palestinienne A partager absolument pour obtenir sa libération et contrer la désinformation qui circule à son sujet !Emprisonnée seule dans 3 lieux sinistres différents, bien que mineure, la jeune fille au keffieh subit des conditions de détention inhumaines. Ahed Tamimi restera dans cet enfer carcéral pendant 10 jours de plus, avec gravée dans sa mémoire la phrase de sa maman : « La Palestine occupée est un lieu d’enfances massacrées ».

Publié par Oumma.com sur mercredi 27 décembre 2017

8 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Il y a plusieurs choses à commenter, La première et que la fille n’a pas porter une gifle cinglante car elle n’arrive pas suffisamment à la hauteur de la joue du soldat. mais disons cinglante pour ce que la jeunesse Palestinienne dans son droit refuse l’injustice de la colonisation des gens venus de tout part et nul part, avec un comportement extra terrestre et extra humain.
    Maintenant, les accusations et les chefs d’inculpation, s’il vous plait! avez vous entendu qu’il y a une justice en Israel? la justice est une mot qui veut dire redresser le comportement égaré d’un individu par rapport aux valeurs reconnues universellement par l’humanité.
    Alors la question justice Israelienne, où sont les valeurs humaine, si l’armée, les juges et le peuple Israelien demande vengeance d’une jeune fille agressée qui elle même est agressée dans son avenir, dans son existence, dans sa vie en tant qu’être humain.
    c’est exactement la justice des allemands quand ils fusillaient 1000 personnes pour un soldat SS, qui venait occuper la France.
    Israel apllique la justice, depuis 1948, que les arabes les accueillaient pour les abriter, maintenant ils virent leur hôte, ils occupent sa maison, ses ustencils, sa cuisine, sa chambre et son tapis de prière et brisent sa croix, de plus on le chasse vers la mer et on lui interdit d’y pêcher.
    Ne confondez pas peuple d’Israel et peuple Juif qui est croyant et le premier à porter le message divin à l’humanité, Les rabbins les vrais ne sont pas d’accord sur ce que font ces malfaisants, car ils savent que Dieu, à un moment ou un autre va envoyer une catastrophe qui détruira Israel, comme ils sont entrain de programmer, car Dieu est le meilleur programmeur- concepteur.

  2. -AHED TAMIMI,

    -SYMBOLE DE LA NOUVELLE VERSION DES ENFANTS,

    -DE LA RÉVOLUTION,

    -ET DE L’INDÉPENDANCE,

    -COMME NOUS L’ÉTIONS NOUS PETITS ALGÉRIENS,

    -DURANT LA GUERRE DE LIBÉRATION !

  3. Que l’ensemble des institutions (“armée”,” justice”,”ministères”…) se mobilisent à ce point contre une adolescente qui résiste et défend sa maison (et au delà sa terre et son pays volé et occupé) montre si besoin en est toute la lacheté et finalement la faiblesse profonde et l’absence totale des moindres valeurs humaines si caractéristiques de cette colonisation criminelle et exécrable. Malgré toues les nuances, les retenues, la riguer et l’objectivité de toute analyse historique ou politique, je ne vois aucune différence entre ce régime colonial et le système nazi. Sauf peut être la complicité internationale, (avant tout par intérêt financier, et coeriction lobbyiste). L’action de cette résistance nous donne foi pour continuer les luttes si nécessaires pour cette cause palestinienne qui nous lie à l’humanité.

  4. Il est édifiant de voir à quel point la politique sioniste ne rencontre aucune résistance de la part des grands de ce monde ou alors si faiblement. Bien au contraire, ils regardent leurs chaussures pour ne pas voir la réalité. Les sionistes n ont pas d amis, malgré ce que l on nous en dit. Parce qu un ami veut votre bien : il vous averti quand vous allez trop loin. Un ami vous retiens lorsque vous vous laissez emporter par vos émotions. Un ami vous exhorte à la raison lorsque votre colère ou votre peur vous dépassent. Un ami ne fui pas ses responsabilités envers vous, il s oppose à vous, en étant ferme ,et decide pour vous quand vous n’êtes plus en capacité de le faire. Un ami ne veut pas que l on vous prenne pour le méchant, alors il vous defend, non pas dans vos égarements mais dans vos qualités et vos bons sentiments. Ce n’est pas quelques malheureux palestiniens,encore moins des enfants, qui sont vos ennemis; ce sont ceux qui regardent leurs chaussures, restent en retrait et dissimulent vos mefaits….

  5. Une fois de plus ils (israéliens) montrent leurs cruauté en vers les palestiniens, mais faut qu’ils sachent que la lute ne s’arrête pas là, courage aux palestiniens que Dieu soit avec vous.

  6. En tout état de cause, sans l’aide massive des USA et de leur lobby, et aussi sans la lâcheté des pays arabes il y aurait longtemps que de telles choses n’arriveraient pas.

  7. Je ne commente pas leurs méfaits! Il y a des bonnes personnes comme il y a des trés mauvaises personnes en israél, mais on peut constater que les israéliens dans leur ensemble ne veulent pas arrêter une politique de colonisation meurtrière. Ils font subir ce qu’ils ont subi.
    En revanche, leur avenir me fait de la peine, il n’est malheureusement d’aucune comparaison avec celui des nos fréres paléstinien, Seul dieu sait ce qu’Il leur réserve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Objectif zéro voitures brûlées : à Aulnay, une brigade de mères patrouille pour le Nouvel An

Aina Gamzatova, la première candidate musulmane à se lancer dans la course à la présidentielle en Russie