KFC boycotté par des musulmans anglais

Déballés en place publique au grand dam de ses gestionnaires, les secrets de fabrication de la volaille à l

vendredi 16 avril 2010

Déballés en place publique au grand dam de ses gestionnaires, les secrets de fabrication de la volaille à la mode KFC ont fait le tour du Net, gagnant les côtes anglaises, où la sanction est immédiatement tombée : le boycott des 86 succursales islamiques KFC par les consommateurs musulmans.

Une suspicion, devenue défiance, puis indignation au fil du temps, amplifiée par un reportage dans les coulisses d’un abattage qui ne s’embarrassait guère du rituel musulman, dont KFC se faisait pourtant abusivement le garant, et à laquelle le bouche à oreille a donné le coup de grâce. Ainsi, « News of the World » rapporte aujourd’hui que les responsables musulmans anglais, convaincus d’une escroquerie à la chaîne, ont brandi la menace de déserter ses restaurants.

Une menace qui a de quoi faire trembler les fondations de l’empereur du poulet, dont le manque à gagner très substantiel qui découlerait de la perte d’une cible de choix, composée de 2 400 000 clients potentiels, pourrait le déchoir de son trône douillet à la vitesse de la lumière.

Sur la sellette, KFC a organisé le 14 avril dernier la rencontre de la dernière chance pour s’expliquer et attester de sa bonne foi auprès des responsables musulmans. Une séance d’autocritique qui transpire la peur panique de voir sa vache à lait anglaise lui tourner définitivement les talons.

Publicité

commentaires