Grande Bretagne : le boom des conversions à l’islam

Sourds à toutes les controverses passionnelles qui se déclinent aussi bien dans la langue de Skakespeare que

mercredi 5 janvier 2011

Sourds à toutes les controverses passionnelles qui se déclinent aussi bien dans la langue de Skakespeare que de Molière, les élans du cœur n’entendent qu’un seul appel, Celui qui s’élève au-dessus des cris d’orfraie...

Insensible au dénigrement, imperméable à la haine, l’islamic boom de nos voisins anglais c’est ce petit miracle de la foi inébranlable qui fait écho auprès de nombreux citoyens, au nombre de 100 000 aujourd’hui selon l’étude menée par Faith Matters, un think-tank interreligieux, soit un bond prodigieux par rapport aux 25 000 convertis recensés lors d’études antérieures.

De l’autre côte de la Manche, les conversions à l’islam n’attendent pas le printemps pour éclore, elles franchissent le pas, saison après saison, plus de 5.000 Britanniques embrassant l’islam annuellement. Un phénomène qui n’a rien de l’effet de mode qu’on lui oppose pour mieux le minimiser, et qui ne serait pas davantage l’apanage des sujets de Sa Majesté, puisque le journal l’Independent révèle ce que l’on sait moins : près de 4 000 français et allemands adoptent l’islam chaque année.

Au-delà du prodige anglais, le boom des conversions à l’islam serait-il une spécificité européenne entrée en résistance contre les bourrasques idéologiques, en ayant fait le choix des armes : la profondeur de ses convictions ?

Publicité

commentaires