Des dizaines de tombes musulmanes profanées à Strasbourg

Les serial profanateurs de l’ombre ont encore sévi, cette fois-ci dans un cimetière de Strasbourg, et ce p

vendredi 24 septembre 2010

Les serial profanateurs de l’ombre ont encore sévi, cette fois-ci dans un cimetière de Strasbourg, et ce pour la quatrième fois depuis le début de l’année. Des caïds des cimetières, ou des lieux de culte, sans foi ni loi, qui agissent de préférence tapis dans l’obscurité, n’aspirant qu’à détruire l’unité nationale, quand tant d’autres tentent de construire et de consolider des liens de confiance.

Sans trêve, ni limite, les dégradations de stèles musulmanes frappent ainsi inlassablement depuis de longs mois, selon les mêmes rituels immuables, comme ce fut le cas dans la nuit de jeudi à vendredi, au cimetière de Strasbourg-Sud, renversant et brisant entre 20 et 30 tombes musulmanes, et signant leur passage de croix gammées tracées sur les gravillons des allées.

Les violations sacrilèges s’enchaînent à un rythme soutenu qui laisse sans voix, si ce n’est celle de l’indignation sans cesse renouvelée face à des équipées nocturnes vengeresses qui semblent se faire écho aux quatre coins de l’Hexagone.

Comme le rapporte le quotidien Les Dernières Nouvelles d’Alsace le maire, Roland Ries, s’est immédiatement rendu sur place pour prendre toute la mesure du saccage organisé, qui vient alourdir un climat strasbourgeois déjà pollué par trois précédentes profanations.

De son côté, Abdelaziz CHOUKRI, Délégué général de la Grande Mosquée de Strasbourg, n’a pas eu de mots assez durs pour déplorer et condamner avec la plus grande fermeté la profanation de trop : « C’est la quatrième fois depuis le début de l’année que des actes similaires sont commis en Alsace. Ces actes lâches et odieux sont un outrage à la conscience collective », renchérissant par un appel vibrant à un sursaut politique : « Je lance un nouvel appel pressant aux autorités publiques pour qu’elles mettent fin à cette série de profanations indignes qui visent des lieux de recueillement. J’appelle également tous les Musulmans de France à prier pour les familles éplorées à l’occasion de la prière collective de ce vendredi ».

Publicité

commentaires