Au sujet du port de la burqa

Cette initiative qui se rajoute à la proposition de loi Hostallier qui vise à faire interdire le foulard isl

mercredi 17 juin 2009

La Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie CRI dénonce l’initiative islamophobe et dangereuse du député maire « rouge–brun » de Vénissieux André Gérin , qui réclame avec d’autres députés une commission d’enquête sur le port de la burqa.

Sans vouloir défendre ou promouvoir ce modèle vestimentaire qui relève du choix personnel et d’une lecture particulière de l’Islam, nous ne pouvons accepter que des politiques en panne de projet et de solutions à la crise, qui frappe de plus en plus durement notre pays, exploitent et instrumentalisent cet épi-phénomène pour jeter en pâture une catégorie de la population comme bouc émissaire ou élément de diversion.

Cette initiative qui se rajoute à la proposition de loi Hostallier qui vise à faire interdire le foulard islamique dans les espaces publics constitue un danger pour la cohésion sociale et le vivre ensemble. Nous pensons que l’attitude de la classe politique face à la question de l’Islam et de sa visibilité , est la source principale des tendances et replis communautaristes auxquels nous assistons dans notre pays.

Enfin nous ne pouvons que nous interroger sur le comportement de Monsieur Gérin qui a fréquenté et courtisé ces mêmes musulmans pendant plusieurs décennies et à qui il doit ses successives re-élections , depuis l’Union des Jeunes Musulmans avec leur congrès de la jeunesse musulmane en 1992-93 et 94 , en passant par l’Imam Ben Chellali et sa mosquée Boubaker aux Minguettes et d’autres mosquées dans lesquelles ce député-maire prenait plaisir à se déchausser, jusqu’aux musulmans Turcs qui ont bénéficié de son aide pour les dernières élections municipales. Il existe plusieurs dizaines de cas de femmes en burqa sur Vénissieux depuis des décennies et ceci n’a jamais gêné personne et surtout pas ce maire .

Les frustrations de ce petit homme politique qui aimerait bien devenir grand le poussent à s’entourer d’islamophobes notoires et à surfer sur les discours et pratiques nauséabonds de la droite et de l’extrême droite .

Nous appelons les citoyens responsables, les médias , les hommes et femmes politiques et intellectuels à dénoncer ces apprentis sorciers qui jouent avec le feu en période de crise et ne tiennent pas compte des leçons du passé .

Pour le CRI

Abdelaziz Chaambi

Publicité

commentaires