in ,

Voile: La Fédération française de football opte pour l’exclusion

Le communiqué de la Fédération française de football (F.F.F.), informant de sa décision d’interdire toute expression religieuse pour les joueurs de football licenciés, marque une étape supplémentaire dans l’évolution de l’intolérance et de l’exclusion religieuses dans notre pays.

Le Comité 15 mars et libertés, dédié à la défense des libertés publiques, tient à rappeler solennellement que l’évocation des principes constitutionnels par la F.F.F. est des plus malvenues. En effet, depuis son origine, la laïcité n’a eu d’autre raison d’être que la préservation de la liberté d’expression confessionnelle des individus et, par ce biais, l’édification d’un vivre-ensemble fondé sur l’inclusion et la diversité. Force est désormais de constater qu’outre l’identification négative de la France, dans le concert des nations, la décision de la F.F.F. s’inscrit en violation des principes auxquelles elle dit se référer.
Le Comité 15 mars et libertés, qui se tient disposé à rencontrer les dirigeants fédéraux, rappelle que les fédérations sportives agréées sont délégataires d’une mission de service et qu’elles ne peuvent, à ce titre, inscrire d’interdiction générale et absolue sans base légale valable.
Le Comité invite dès lors les responsables du football national à revoir leur position en faisant de la tolérance et du respect des convictions d’autrui l’essence du fair-play dont ils sont les premiers garants. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La FIFA autorise le port du voile et du turban sur les terrains de football

Algérie : dispersion musclée d’une manifestation contre un 4e mandat de Bouteflika (vidéo)