in

Valérie Pécresse ignore le nombre de soldats français morts en Afghanistan

Jean-Jacques Bourdin adore mettre ses invités politiques sur le grill de questions pièges, et la porte-parole du gouvernement Valérie Pécresse a dû sentir la chaleur des braises lundi matin, au micro de BFMTV.

Alors que la mort de quatre soldats français tués vendredi dans le bourbier afghan pose de nouveau avec acuité la question cruciale du retrait de la France, les approximations de la ministre du Budget illustrent tristement l’engagement militaire de la Nation dans une guerre qui ne veut pas dire son nom.

Erreur dans le nombre de soldats tombés sous le drapeau –  la France de Sarkozy ne serait-elle plus à une mort près de ses troupes ? -, ignorant le phénomène de désertion des soldats afghans, niant une invasion guerrière qui s’agenouille devant l’impérialisme US, c’est à se demander si la porte-parole de Sarkozy fait exprès de bredouiller des contre-vérités, ou bien si le dossier la dépasse littéralement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loi sur le génocide arménien : Ankara s’indigne

Le Burkini, grand favori de l’élection “Le Mot de l’Année” en Australie