in

Une employée quitte Google pour ses positions en faveur d’Israël et contre les Palestiniens

Ariel Koren, employée qualifiée de Google, vient de quitter cette firme et l’a fait savoir, en déclarant qu’elle en avait assez qu’on essaie de la faire taire, ainsi que d’autres employées, parce qu’elle s’exprime en faveur de la Palestine.

Ariel Koren, qui s’est décrite comme une « travailleuse juive de Google », a indiqué sur twitter, d’autres réseaux sociaux, ainsi que dans le New York Times : « Au lieu d’écouter les employés qui veulent que Google respecte ses principes éthiques, Google poursuit agressivement des contrats militaires avec Israël, et dépouille les voix de ses employés à travers un modèle de silence et de représailles. »

Publicité
Publicité
Publicité

« Je pars de Google cette semaine en raison de représailles et d’hostilité contre les travailleurs qui s’expriment. Google a déplacé mon rôle à l’étranger immédiatement après que je me sois opposée à ses contrats d’intelligence artificielle/de surveillance d’un milliard de dollars avec Israël. Et c’est loin d’être un cas isolé. », a-t-elle ajouté.

EuroPalestine

Publicité
Publicité
Publicité

3 commentaires

Laissez un commentaire
  1. A Gaza, lieu de dictature islamiste, on vient d’exécuter 5 personnes, dont 2 accusées d’avoir collaboré avec Israël.

    Nous sommes très loin des problèmes de cette dame, qui n’était pas en danger.
    Que son confort ne soit pas dérangé…

  2. Cette femme a peut être raison, je ne sais pas.

    Pour moi Google m’a ouvert beaucoup d’horizons, m’a offert beaucoup d’informations gratuites. C’est vrai, c’est le souk et on doit faire la part des choses.

    Le sionisme de google est un enfant de cœur devant le sionisme des dictateurs arabo musulmans.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Tunisie-Maroc : l’escalade diplomatique se poursuit

Il est urgent d’agir pour sauver la jeune Ismya. Une urgence vitale !