in ,

Un site permanent de défense du Coran est né sur la Toile

Quand la toile enfante d’un site internet pour faire rempart contre l’escalade d’offenses faites au Coran, notamment en Afghanistan, cela donne une plateforme juridique imparable et trilingue, qui se fait fort d'engager des poursuites pour la reconnaissance des droits des musulmans dans les organisations internationales.

Sous l’impulsion des forces révolutionnaires du Bassij, ralliées sous la bannière des défenseurs du Coran,  la riposte électronique, qui  rayonnera à partir de quatre pays, l’Inde, le Pakistan, l’Afghanistan et l’Iran, s’organise. Son champ d’actions inclura l’évaluation des activités et du niveau de mobilisation dans les différents endroits clés de la région contre les agressions anti-islamiques des USA, de l'Angleterre et du régime sioniste, en vue de prendre les mesures préventives qui s’imposent, et d’enrayer le cycle infernal des outrages à  l'islam et au Coran.

A l’heure où la folie meurtrière d’un sous-officier américain, auteur présumé de l'assassinat de 16 civils afghans dans la province de Kandahar, lequel vient d’être  transféré hors d'Afghanistan "dans un autre centre de détention" inconnu, selon John Kirby, porte-parole du Pentagone, a endeuillé un peu plus une terre suffisamment meurtrie, le site www.quranguardians.com est une fenêtre ouverte sur la préservation d'un droit légitime et inaliénable, celui du droit au respect des musulmans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour la réforme du droit musulman de la famille

Le pétrole a détruit l’économie algérienne