in

Un musulman allemand lance le premier service de taxi musulman

Dans l’air du temps, la psychose de l’islam a gagné l’Allemagne, sondages à l’appui, alors même que le président, Christian Wulff, affirme que la religion musulmane fait partie du paysage national.

Des avancées se font jour néanmoins, à l’image de l’ouverture de la première faculté de théologie islamique de Tübingen, tandis que du côté musulman, des petites entreprises défient la double crise, économique et de confiance.

Selim Reid, un musulman allemand, aux racines irakiennes, a décidé d’innover, en lançant le premier service de taxi musulman du pays, privilégiant le covoiturage entre personnes du même sexe. Née d’un constat familial et social – ses parents comme nombre d’autres coreligionnaires gardant un mauvais souvenir de leur transport avec des chauffeurs non-musulmans – l’idée de créer le site Muslimtaxi.de a germé dans l’esprit du dynamique jeune homme de 24 ans.

Opérationnelle depuis 2011, son initiative a été très vite labellisée  "communautariste", Selim Reid se voyant reprocher la non-mixité de son opération, et par là même de favoriser une société parallèle. Des accusations qu’il réfute en bloc : "Les non-musulmans qui cherchent vraiment le dialogue le trouveront en utilisant Muslim Taxi" déclare-t-il. Et puis, tant qu’il y a la libre entreprise, n'y a-t-il pas la liberté de choix pour les clients ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

François Hollande : « Israël est très critiqué car c’est une grande démocratie »

Ma petite mosquée profanée. Et une de plus… !